Rubrique
Tout sur tout

La lingerie à la française

Le marché de la lingerie se porte bien, il peut même être qualifié de dynamique. En effet, on compte plus de 150 entreprises dédiées à ce secteur dans l’Hexagone et c’est environ 20 % de leur budget total de vêtements que les Français dépensent pour leurs dessous ce qui représente une moyenne autour de 100 euros par an et par personne.

Ce sont les Parisiens et Parisiennes qui consomment le plus de sous-vêtements, suivis par les habitants du sud-est de la France. Le rouge est LA couleur préférée des Français en termes de lingerie.

Chaque période connaît ses modes : il y a eu celle très marquée du string, puis du body, toujours pour les femmes. Les hommes ont porté des slips, puis des caleçons et enfin, dans leur grande majorité des boxers… avant que le slip ne refasse une apparition !

Ce sont des marques innovantes qui portent ces nouvelles tendances parmi lesquelles l’incontournable Slip Français qui fait exception en proposant des lignes principalement pour hommes avec une ligne de conduite commune : du « made in France » évidemment qui valorise les filières locales et le savoir-faire hexagonal.

Un axe écoresponsable est partagé par de plus en plus de marques qui en ont fait un argument de vente très fort. Ce qui ne les empêche pas bien sûr de travailler leur positionnement, leur signature et leur design.

Parmi les marques françaises montantes : Jolies Culottes « lingerie bio & positive » accessible qui propose aussi collants, brassières et culottes menstruelles ; Nénés Paris dont les sous-vêtements sont fabriqués à partir de dentelle en fibre recyclée, matières upcyclées ou coton bio ; Simplement Lingerie sans produits nocifs ; Superbe qui travaille sur l’identité des femmes (La Dancing Queen, La Blondie, La Douce, La Wonder)…

Côté hommes aussi l’innovation est souvent placée sous le signe de la protection de l’environnement . C’est le cas chez Bamingo, spécialiste du bambou, Hom… Chez Le Castor, c’est le confort maximum de leur gamme de caleçons qui est mis en avant. Quant à la marque Le Garçon français, elle mise à fond sur le slip, version bouledogues ou canards !

Car l’humour est aussi une tendance remarquable dans la lingerie. Décomplexée, esthétique, elle sait aussi être décalée et drôle. Comme chez Minou bonjour « la marque eco-responsable qui t’invite à relever ta jupe ! »

N’oublions pas qu’au-delà de son aspect utilitaire, les sous-vêtements sont également un objet de désir et une arme de séduction. C’est d’ailleurs ce qu’incarne l’association Lingerie française qui regroupe 14 marques prestigieuses dont Aubade, Chantelle, Lise Charmel, Lou, Passionata… des noms qui évoquent tous des courbes magnifiées par le travail des corsetiers.

Et de nouvelles venues sur le marché prouvent qu’il est possible d’allier « green » et lingerie fine. Mirabilia propose ainsi du haut de gamme réalisé à la main en petites séries, et même sur mesure. De quoi être à la fois ecolo et sexy !

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Juliette Dumont (non vérifié) , mer 06/01/2021 à 16h52
bonsoir,

Est-ce-que le domaine luxe dans le marché des sous-vêtements possède-t'elle une grande part dans l'industrie des sous vêtements français ??

Merci beaucoup ?
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.