Rubrique
Brèves

Benoît Hamon quitte la vie politique

Le candidat du PS à la présidentielle de 2017, Benoît Hamon a confié au journal Le Monde se retirer de la vie politique française. À 54 ans, il décide de s’engager dans un mouvement citoyen dédié à l’accueil des migrants. “J'ai cheminé dans une sorte de zone grise entre l'époque où j'étais très impliqué dans la vie politique jusqu'à l'élection présidentielle de 2017, puis dans une transition hybride entre un engagement partisan et une vie personnelle, un métier, qui m'éloignaient de plus en plus de la politique” s'est-il justifié lors de son entretien au journal Le Monde. Cependant, le fondateur du mouvement Génération.s assure qu'il n'a pas l’impression de faire un saut dans le vide. Après une trentaine d’années au sein de la politique française, le natif de Saint-Renan en Bretagne, va devenir le directeur général de “Singa”, un mouvement qui vient en aide aux migrants.
Benoît Hamon a occupé de nombreux postes dans la politique française. Député des Yvelines, ministre de l'Éducation nationale et ministre délégué de l’économie sous François Hollande, il décide de porter les couleurs du Parti socialiste à la présidentielle de 2017. Après un échec cuisant et un score de 6,36% au premier tour, il fonde son propre mouvement Génération.s durant l’été 2017. Toujours conseiller régional en Ile-de-France, Benoît Hamon ne sait pas encore s’il quittera sa dernière fonction publique. Il assure cependant que “Renoncer à l'action politique, ce n'est pas renoncer à l'action”.

Jules Zolt

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.