Rubrique
Actualités

Covid-19 : Le G7 aide les pays pauvres en faisant don d’un milliard de doses de vaccin

Réunis en Angleterre depuis vendredi matin, les membres du G7 ont promis d’appuyer la campagne vaccinale des pays pauvres, en donnant un milliard de leur doses de vaccin anti-covid.

La Cornouailles, dans le Sud-Ouest de l'Angleterre, accueille les chefs d’États du G7 jusqu’à ce dimanche. A l’occasion de ce sommet, les pays participant ont fait une annonce qui devrait donner de l’air aux pays plus pauvres : ils s'engagent à distribuer à ces pays un milliard de doses de vaccin anti-Covid, dans l'espoir d'éradiquer la pandémie. Cette annonce est intervenue après que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé les pays européens à ne pas baisser la garde, soulignant que le niveau de vaccination étant encore trop bas pour éviter une nouvelle vague.

 

Des millions de doses déjà promises

le gouvernement britannique, qui assure la présidence du G7, est allé dans le sens de l’OMS en déclarant que les dirigeants de grandes puissances doivent « annoncer qu’ils fourniront au moins un milliard de doses de vaccins contre le coronavirus en partageant des doses et en les finançant », tout en devant également « présenter un plan pour étendre la production de vaccins afin d’atteindre cet objectif », a-t-il poursuivi.
Le Royaume-Uni et les Etats-Unis sont dors et déjà engagés à hauteur respectivement de 100 et 500 millions de doses de vaccin. « Notre devoir humanitaire est de sauver autant de vies que possible » a déclaré le président américain Joe Biden. L'achat de 500 millions de doses de vaccins de Pfizer/BioNTech est "la plus grosse commande et donation de vaccins réalisée par un seul pays et un engagement du peuple américain à aider à protéger les populations du monde entier contre le Covid-19", a souligné l'exécutif américain.

Joe Biden et Boris Johnson lors d’une rencontre, avant le sommet du G7, à Carbis Bay (Royaume-Uni), le 10 juin. KEVIN LAMARQUE / REUTERS

Ces vaccins seront distribués « à 92 pays » défavorisés à travers le dispositif Covax, mis en place pour assurer une distribution équitable des vaccins par l’OMS. Ils commenceront à être envoyés en août, avec 200 millions de doses livrées d’ici la fin de l’année. Les 300 autres millions seront livrées d’ici juin 2022.

Une vaccination inégale selon les régions

Si la vaccination semble être sur de bons rails chez la population des pays riches, ce n’est pas le cas pour les pays plus pauvres, où la campagne de vaccination est encore très fragile. Le dispositif Covax peine à fonctionner à plein régime. Au 4 juin, le dispositif avait livré plus de 80 millions de doses dans 129 pays et territoires, bien moins que prévu.

Près de 90 % des pays africains manqueront l’objectif mondial de vacciner un dixième de leur population d’ici septembre, s’ils ne reçoivent pas d’urgence au moins 225 millions de vaccins, a averti jeudi l’OMS. Au Chili, les autorités ont décrété une nouvelle quarantaine dans la capitale Santiago, où le nombre de cas augmente bien que 57 % de la population soit déjà vaccinée.

Antonin Albert

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.