Rubrique
Point de vue

DEBAT OU DÉBÂCLE : QUE RETENIR DU FACE À FACE MACRON/LE PEN

C’est devenue une tradition républicaine depuis le mythique débat de 1974 Giscard Mitterrand qui s’était soldé par cette réplique romanesque rentrée dans les archives de notre Ve république ( https://youtu.be/2bpUX8sFqZE). 

Il faut préciser que seul Jacques Chirac avait refusé de se soumettre à cette tradition en 2002 et c’était face au candidat du Front National Jean Marie Le Pen. La politique du spectacle, ce n'était pas la tasse de café de monsieur Chirac. 

Ce qui n’est pas le cas chez notre cher président Emmanuel Macron qui ne se lasse pas et qui ne se lasserai jamais de débattre avec l'extrême droite enfin c’est comme pour lui jouer à la console avec son petit frère ayant la manette débranché. 

Bref , c’était le match retour . Emmanuel Macron et Marine Le Pen se retrouvaient hier soir pour un nouveau face à face. A l’animation Gilles Boulleau et  Léa Salamé. Décors impressionnant avec un studio couronné de 23 caméras 4K.

Le débat d’entre deux tours est l’occasion pour chaque candidat de mettre KO son adversaire. Alors Macron a-t-il achevé Marine ? ou Marine a-t-elle eu sa revanche tant attendue après le fiasco de 2017?( https://youtu.be/mlB4eZ_mvZ0)

Rassurez-vous cinq ans après  Marine a mûri , on a donc été épargné des envahisseurs cette année.

Plus sérieusement , à la différence de 2017 , le président candidat apparaissait en position d’attaque face à la candidate du rassemblement national qui a préféré jouer la défense. Emmanuel Macron en essayant de rester courtois s’est montré très dominant , percutant et souvent arrogant selon certains observateurs et soutiens de madame le Pen. La candidate du Rassemblement national voulait demontré sa carrure de femme d’Etat meme si toutefois elle donnait l’impression d’apparaitre stresée et aussi un peu traumatisé par le dernier face à face. Son démarrage raté sur le générique en est une illustration. 

Sur le fond , qu’il en déplaise à certains et d’ailleurs ce n’est plus un secret , madame le Pen n’a pas une véritable maîtrise des dossiers techniques , ce qui se perçoit dans ses balbutiements et ses ambiguïtés. Difficile pour la candidate du Rassemblement national de s’imposer dans le débat même sur ses sujets de prédilection notamment le pouvoir d’achat et même le régalien.  Tout au long du départ , Emmanuel Macron semblait pointer l’aspect utopique , nationaliste ; revisionniste des idées de madame le Pen.

Toutefois , la véritable question est de savoir si ce débat aura fait bouger les choses au niveau de l'électorat surtout celui de Jean Luc Mélenchon ? 

Déjà signe de désintéressement , le débat a été suivi seulement par 15,6 millions de téléspectateurs donc 1 millions de moins qu’il y a 5 ans. 

Je pense donc que chaque candidat a conservé son électorat  et que les choses ne devraient pas beaucoup bouger. De toute les façons pour ressusciter le front républicain , une grande partie des français mettront dans l’urne le bulletin Macron en se bouchant le nez en espérant vivement le début du 3e tour.  

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.