Rubrique
Point de vue

Frédérique Vidal : une ministre loin de ses étudiants

Bien que la question des collèges et lycées fut abordée, les universités restaient en reste. L’attente fut longue avant que Frédérique Vidal ne prenne la parole confirmant les propos de Monsieur Blanquer. Les examens de fin de semestre se tiendront bien en présentiel et la mise en place d’une jauge dans les salles n’est pas envisagée. Cette décision a été prise en raison du fort taux de vaccination chez les jeunes. 

Celle-ci affirme que le maintien des examens en présentiel est une demande des étudiants et apparait comme essentiel. Pourtant, beaucoup se soucient des risques de contamination notamment ceux ne vivant pas seuls. La peur de contaminer ses proches est omniprésente. 

«La décision a été prise de maintenir les examens en présentiel, ce qui est en réalité la demande majoritaire des étudiants»

Frédérique Vidal sur France Inter

Ces derniers suivraient le protocole mis en place depuis novembre notamment lors des examens ayant eu lieu avant les vacances de Noël. Dans un contexte où la situation épidémique ne fait que s’aggraver de jour en jour avec plus de 200 000 contaminations ce mercredi 29 décembre, de nombreux étudiants prennent la parole sur les réseaux sociaux afin de dénoncer le manque de véracité dans ces propos et un manque d’écoute. Ces derniers estiment que les mesures sanitaires prises dans les universités ne sont pas suffisantes et mettraient en danger les étudiants. 

Le ministère rappelle donc qu’un étudiant positif au covid-19 ou cas contact ne doit pas se présenter aux examens. 

Face à la peur des étudiants de voir leur dossier universitaire entaché par un envoie aux sessions de rattrapages pouvant être défavorable lors de la candidature aux masters et n’offrant qu’une seule chance d’obtenir leur année, la ministre de l’enseignement supérieur indique la mise en place de sessions de substitution si un étudiant ne peut se rendre aux examens à cause du covid-19 (testé positif ou cas contact). 

Concernant le report des partiels, celle-ci indique que si un enseignant estime qu’il y a trop d’élèves qui ne peut assister aux partiels, il peut prendre la décision de reporter. 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.