Rubrique
Tout sur tout

Guerre en Ukraine : bilan humain et militaire après 4 mois de guerre.

Pas de bilan officiel des victimes civiles dans ce conflit. Les chiffres précis et fiables des victimes de la guerre entre l’Ukraine et la Russie sont très difficiles à obtenir. Pour mesurer l’ampleur et ses répercussions sur la population civile ukrainienne, un décompte est mis en place par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) en Ukraine.

Au 23 juin, 10 465 victimes civiles en Ukraine ont été vérifiées par l’organisme des Nations Unies. Selon l’HCDH, 4 662 civils ont été tués dont 320 enfants et adolescents. Sur les 5 803 blessés, 479 sont des mineurs.

Les régions de Donetsk et de Louhansk dans le Donbass ont subi le coût humain le plus lourd. Les chiffres pourraient considérablement être plus élevés. L’HCDH dans son dernier rapport précise que sur certaines zones dont les combats ont été récemment très intenses, faisant de nombreuses victimes civiles, n’ont pas encore pu être comptabilisés. C’est le cas pour des villes comme Marioupol, Izum, ou Sievierodonetsk.

De leur côté, les autorités Ukrainiennes ne donnent pas de chiffres sur le bilan humain des civils tués par cette guerre.

Pour la Russie, sur le plan militaire, le bilan est également très lourd. Des sources de sécurité occidentales parlent de 15 000 à 20 000 soldats russes tués. De son côté le Kremlin ne communique plus aucun chiffre de ses pertes en hommes depuis le 25 mars 2022. Lors de ce dernier bilan officiel, Moscou faisait part de 1 351 militaires tués et 3 825 blessés. Depuis, silence. Les services de renseignement américains estimaient les pertes des armées russes, du groupe Wagner et des forces séparatistes du Donbass à plus de 10 000 morts.

L’Ukraine évalue les dégâts infligés aux forces russes à un niveau supérieur. Fin mai, le général en chef des forces armées Ukrainienne faisait état de 29 600 militaires russes tués depuis le début de l’invasion.

Du côté des forces ukrainiennes, selon Kiev, l’Ukraine perd chaque jour une centaine de soldats. Cela sans compter les 500 blessés quotidiens. « Environ 10 000 soldats ukrainiens tués depuis le 24 février 2022 », ce chiffre dévoilé par le ministre ukrainien de la Défense, Oleksiï Reznikov se place dans l’estimation faite par les États-Unis.

La version russe des pertes militaire ukrainiennes est différente. Le porte-parole du ministre russe de la Défense, avait annoncé mi-avril que plus de 23 000 militaires ukrainiens avaient été tués par les forces russes.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.