Rubrique
Brèves

La centrale de Zaporijia à nouveau victime de bombardements

Zaporijia ne cesse de trembler. Aujourd’hui, de nouvelles frappes sur la centrales ont été annoncées par les autorités russes qui l’occupent, alors que le personnel ukrainien a été interdit de quitter Zaporijia.

Deux bombardements en une semaine 

La plus grande centrale du pays et de l’Europe a été le théâtre de bombardements et de combats. Samedi, des dégâts ont obligé six réacteurs à s’éteindre automatiquement. D’autres bombardements ont rythmé la journée du dimanche dans la ville d’Enerhodar au sud du pays, contrôlée par les Russes depuis la fin du mois de mars. “Une catastrophe nucléaire a été évitée par miracle, mais les miracles ne durent pas toujours”, a rappelé le régulateur ukrainien Energoatom dans un communiqué le 7 août. 

Des accusations mutuelles

L’opérateur ukrainien de la centrale a évoqué “cinq frappes russes” dans le périmètre de la centrale, mais le Kremlin pointe la responsabilité de Kiev du doigt. “Les militants (du président ukrainien Volodymyr) Zelensky ont à nouveau tiré sur la centrale nucléaire de Zaporijia" selon Vladimir Rogov, membre de l'administration d'occupation installée par les Russes. Un conflit qui a de quoi faire frissonner la communauté internationale, alors que le président Volodymyr Zelensky avait mis en garde contre un nouveau Tchernobyl. “La catastrophe de Tchernobyl, c’était l’explosion d’un seul réacteur. La centrale de Zaporijia en possède six”, avait-il déclaré à la télévision le 9 août. “Malheureusement, au lieu d'une désescalade, des incidents encore plus inquiétants ont été rapportés ces derniers jours, incidents qui s'ils se poursuivent pourraient conduire à une catastrophe”, a déclaré de son côté le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, lui-même “gravement préoccupé par la situation dans et autour de la centrale.”

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.