Rubrique
Point de vue

LA Ve REPUBLIQUE VUE PAR JEAN LUC MELENCHON

Ce n’est plus un secret . La 5e république, jean Luc Mélenchon ne veut plus en entendre parler. Le candidat de la France insoumise considère que les institutions de la 5e république sont devenues dangereuses pour la simple raison qu’elles organisent un pouvoir solitaire en écartant au passage les citoyens de la décision politique  

       Mais alors comment envisage-t-il ce passage à la 6e république ?  

Jean Luc Mélenchon compte déclencher un référendum conformément à l’article 11 de l’actuel constitution pour élire une assemblée constituante qui sera chargé de rediger la nouvelle constitution. Il faudrait néamoins faire attention car l’article 11 invoqué détermine les matières précises sur lesquelles un référendum peut être organisé. Je ne pense donc pas au regard de cette disposition qu’une assemblée constituante puisse être élu via un référendum. Un mécanisme de la révision qu’elle soit partielle ou totale est prévu par l’article 89 de la constitution.  

 On a également envie de se demander à quoi ressemblera cette 6e république ? 

Selon le candidat de la France insoumise , la 6e république marquera la fin de la monarchie présidentielle et signera le retour à un réel régime parlementaire. La doctrine a qualifié la Ve république de régime parlementaire rationnalisé, c’est-à-dire un régime dans lequel des moyens juridiques sont utilisés pour limiter la puissance du parlement. Le candidat de la France insoumise veut un régime parlementaire où l’Assemblée nationale sera élu intégralement à la proportionnel, où le gouvernement sera tenu de rendre compte devant le parlement. Cependant, Monsieur Mélenchon ne peut parler de réel régime parlementaire en envisageant une suppression du 49.3. Cet article permet certes un passage en force des textes législatifs mais engage également la responsabilité du gouvernement qui peut être renversé par les parlementaires à la suite de l’adoption d’une motion de censure et c’est tout le charme du vrai régime parlementaire caractérisé par une séparation souple des pouvoirs entre exécutif et législatif à la différence du régime présidentiel. 

Autre préoccupation majeure , la place du citoyen dans cette 6e république ?  

Le citoyen est un acteur majeur dans cette 6e république pensée par Jean Luc Mélenchon. Il veut faire de cette république, une république permettant l’intervention populaire. Les citoyens pourront voter très tôt avec le droit de vote à 16 ans, ils pourront émettre un vote blanc qui sera comptabiliser et grande innovation, les citoyens pourront révoquer les élus, proposer ou abroger une loi et modifier la constitution via le référendum d’initiative citoyen, le fameux RIC des gilets jaunes. Le vote à 16 ans, c’est bien mais s’il n’est pas accompagné d’un véritable suivi pédagogique ne servira à rien ; la prise en compte du vote blanc pourra reculer le taux d’abstention. Attention toutefois aux pouvoirs octroyés aux citoyens via le RIC, soit on opte pour une démocratie représentative soit on bascule concrètement vers une démocratie directe. Une troisième voie est envisageable , la démocratie continue par exemple théorisée par l’éminent professeur Dominique Rousseau que je vous invite à lire…

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.