Rubrique
Actualités

Le premier ministre australien reçu par Emmanuel Macron : Une rencontre pour restaurer la confiance entre Paris et Canberra

“Parler du futur et non du passé” lançait le président français à un journaliste australien présent dans la cour d’honneur de l’Elysée.

Rien de plus donc qu’une rencontre en ce début d'été pour réchauffer les relations entre Paris et Canberra. Emmanuel Macron recevait à l’Elysée ce vendredi 1er juillet le nouveau premier ministre australien Anthony Albanese pour un déjeuner de travail.  Il s’agit de leur premier entretien bilatéral en personne, après avoir échangé par téléphone le 26 mai dernier.

Les deux hommes veulent trouver dans cette rencontre le fondement d’une nouvelle étape dans les relations entre les deux pays affectés depuis quelque mois par l’affaire des sous marins.  En effet , le mercredi 15 septembre 2021,  le premier ministre australien Scott Morrison annonçait la rupture d’ un gigantesque contrat conclu en 2016 avec la France pour la fourniture de sous-marins conventionnels.  Canberra avait préféré se tourner vers la construction des sous-marins à propulsion nucléaire à l’aide de technologies américaines et britanniques. Véritable coup dans le dos pour la France comme l’avait affirmé à l’époque le ministre français des affaires étrangères Jean  Yves Le Drian.

Avec l'élection du travailliste Anthony Albanese , Paris  souhaite tourner cette page noire et regarder avec optimisme l’avenir. Emmanuel  Macron souhaite revitaliser le partenariat stratégique et historique entre les deux pays. Une influence française dans la zone indo pacifique passe par une relation de confiance avec l’Australie.

Face à l’actualité internationale marquée par l’agression russe contre l’Ukraine , les deux hommes ont réaffirmé leur soutien indéfectible à Kiev et leur détermination à répondre aux conséquences de cette crise sur la sécurité alimentaire à travers l’initiative française FARM (Food & Agriculture Resilience Mission).

Le chef de l’Etat français et le premier ministre australien reviendront également sur le nouveau concept stratégique de l’OTAN adopté à Madrid les 28 et 29 juin. Ce concept définit en outre les trois missions fondamentales de l’organisation que sont la dissuasion et La Défense ; la prévention et gestion des crises; ainsi que la sécurité coopérative.

Le climat sera également au cœur de leurs échanges. Emmanuel Macron souhaite replacer l’Australie au cœur des questions climatiques avec Anthony Albanese plus sensible à ces sujets que son prédécesseur Scott Morrison. Le nouveau premier ministre australien s’est dit prêt à approfondir la collaboration avec Paris en matière de défense du climat.

Au-delà de la politique , les sujets culturels et scientifiques seront abordés. Emmanuel Macron a rappelé la proximité historique , géographique et culturelle de l’Australie avec la France marquée par l’emplacement des DOM-TOM . Anthony Albanese a de son côté vanté la langue et la culture française. Ces déclarations d’amour conjointes laissent penser que la brouille est officiellement passée entre Français et Australiens…

 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.