Rubrique
Brèves

Mary Simon, première femme autochtone gouverneure générale du Canada

Elle a été élue hier soir par Justin Trudeau, et devient la représentante officielle de la Reine Elizabeth II. Celle-ci a par ailleurs informé le Canada qu’elle était “ravie” de la décision de nommer Mary Simon à ce poste. Cette décision intervient alors que le pays découvre des charniers d’adolescents indigènes dans plusieurs pensionnats catholiques du pays. C’est un pas de plus pour la réconciliation entre les premières nations du Canada et les Canadiens, et Mary Simon s’est dite “honorée, touchée et prête” à prendre ses fonctions : “je comprends, en tant qu’autochtone, qu’il y a de la douleur et de la souffrance à travers le pays. Mais il faut se réconcilier avec le passé, et je vais m’assurer que les Canadiens bâtissent un meilleur avenir pour le Canada, ensemble.

Mary Simon est une diplomate présente sur la scène politique depuis 1986, où elle préside le Conseil circumpolaire inuit jusqu’en 1992. Dans les années 2000, elle devient ambassadrice du Canada au Danemark et représente le Canada au Conseil de l'Arctique jusqu’en 2003. Elle a longtemps été la voix des Inuits pour défendre les droits de sa communauté, particulièrement leur éducation, notamment en présidant le Comité national sur l’éducation des Inuits jusqu’en 2014.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.