Rubrique
Brèves

Nord Stream 1 va cesser son activité

Le groupe russe Gazprom a entamé ce matin des travaux de maintenance pour les deux gazoducs Nord Stream 1. L’Union européenne et plus particulièrement l’Allemagne redoutent une nouvelle baisse d’approvisionnement de gaz.

Un arrêt technique prévu avant la guerre…

Pour une durée de dix jours, les travaux ne devraient pas avoir d’impact significatif sur l’approvisionnement européen, en baisse depuis plusieurs semaines. Pour le vice-chancelier allemand, Robert Habeck, il est possible que le gaz coule à nouveau” au terme des dix jours, mais il n’exclut pas “que plus rien ne vienne et nous devons nous préparer, comme toujours, au pire”, a-t-il estimé sur les ondes de la radio publique allemande. 

… Et pourtant redouté par l’Union européenne

Si les exportations de Nord Stream ont été réduites de 60% en Allemagne, elles ont complètement cessé en France, aux Pays-Bas ou encore au Danemark depuis le 15 juin. De nombreux pays européens sont dépendants de l'acheminement du gaz depuis l’Allemagne, pays où il est ensuite redistribué aux autres pays de l’Union européenne. Avec la baisse drastique du gaz russe, certains Etats-membres ne peuvent plus s’alimenter en gaz via Nord Stream. Pour Bruno le Maire, ministre de l'Économie, une “coupure totale” de Nord Stream est l’option la plus plausible, faisant craindre un hiver très rude ainsi qu’une hausse des prix du gaz et de l’électricité. L’Allemagne a reconnu réfléchir à des plans de rationnement pour les prochains mois, plans qui pourraient également être envisagés par l’exécutif français.

Maud Baheng Daizey
 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.