Rubrique
Actualités

Présidentielle : quels candidats en tête des sondages ?

        Un sondage Ifop/Fiducial pour le JDD et Sud Radio publié ce 28 novembre révèle que le président sortant recueillerait 25 % au premier tour face aux candidats LR Xavier Bertrand, Michel Barnier ou Valérie Pécresse, mais 28% face à Éric Ciotti ou de Philippe Juvin et Marine Le Pen (19-20%) seraient toujours en tête si l’élection présidentielle avait lieu dimanche, alors que Eric Zemmour perd deux à trois points en trois semaine (14-15%).

Emmanuel Macron et Marine Le Pen et Zemmour, les trois candidats les mieux placés dans les sondages.

La candidate du Rassemblement National a appelé dimanche le polémiste Eric Zemmour à se rallier à sa candidature, estimant qu'il n'était pas en mesure de battre Emmanuel Macron à la présidentielle de 2022.

  • « De manière générale, la mue de polémiste en candidat à la présidentielle ne s’est pas faite », a-t-elle affirmé au grand jury LCI/RTL/Le Figaro.
  •  Il « n’a pas l’air très à l’aise dans cet exercice », a-t-elle ajouté, en allusion au déplacement chahuté du polémiste à Marseille qui s’est terminé par un échange de doigts d’honneur avec une habitante.
  • Selon elle, Eric Zemmour « n’apporte pas une plus-value supplémentaire à nos idées. Je crois donc qu’il est temps de faire maintenant le rassemblement ». 

 

Parmi les possibles candidats de droite, Xavier Bertrand recueillerait 13% des intentions de vote, Michel Barnier ou Valérie Pécresse 10%. Eric Ciotti est de son côté crédité de 6% et Philippe Juvin de 3%.

A gauche, Anne Hidalgo demeure à 6% dans la plupart des configurations et Jean-Luc Mélenchon oscille entre 7,5 et 8,5%, un point devant Yannick Jadot qui se situe entre 6,5% et 7,5%.

Si un deuxième tour de l’élection devait avoir lieu entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, l’actuel président est crédité de 54% contre 46% pour la candidate du Rassemblement National. Le président Macron perd donc deux points par rapport au début du mois (56% contre 44%).

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage. 

Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1 351 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 510 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.