Rubrique
Actualités

Violences conjugales : Le député LFI Adrien Quatennens condamné à 4 mois de prison avec sursis

C’est dans une procédure de plaider-coupable que la procureure de la République de Lille a condamné Adrien Quatennens à quatre mois de prison avec sursis, pour une gifle à son épouse et des SMS répétés. Il devra également verser 2000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral. « Cette peine est un avertissement solennel qui ne l’empêche pas de réintégrer l’Assemblée et de poursuivre son mandat électif », a estimé son avocate, Jade Dousselin, à la sortie de l’audience.

Cette condamnation vient alourdir un peu plus la crique que traverse le mouvement depuis la révélation par Le Canard enchaîné du dépôt de deux mains courantes et d’une plainte par Mme Quatennens. Il avait reconnu publiquement deux faits : une gifle à son épouse « il y a plus d’un an » dans un contexte d’« agressivité mutuelle » ainsi que des SMS envoyés après la séparation du couple.

La peine désormais connue depuis seulement quelques heures, la question de son retour dans l’hémicycle est déjà tranchée par la France insoumise. Dans un communiqué, le parti annonce que le député est radié pour 4 mois du groupe LFI-NUPES à l’Assemblée nationale. Le groupe précise également qu’il devra réaliser un stage de responsabilisation sur les violences faites aux femmes.

Les appels à la démission du député se multiplient à droite et les soutiens se font de plus en plus petits au sein de la NUPES.

 

Antonin Albert

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.