Rubrique
Brèves

Après les sages-femmes, l’heure est venue pour les infirmiers anesthésistes de monter au créneau

Aujourd’hui et partout en France, les infirmiers-anesthésistes manifestent pour une meilleure reconnaissance de leur profession, ainsi qu’une hausse de leur salaire. Le syndicat national des infirmiers-anesthésistes a annoncé des mobilisations dans 25 villes sur tout le territoire, notamment en Corse et à la Réunion. Au total, 11 000 membres de la profession sont en grève. Pour Arnaud Warot, membre du syndicat, c’est parce qu’il y a un “épuisement de la profession” qu’ils tirent la sonnette d’alarme.

D'autant plus qu'on a un gouvernement qui s'obstine à refuser de nous reconnaître un statut en relation avec nos compétences et notre formation, à savoir le statut d'auxiliaire médicale en pratique avancée”, s’est-il insurgé. Autre raison de leur colère, la loi loi RIST, qui vise à “l’amélioration du système de santé par la confiance et la simplification.” Son article 1er prévoyait une revalorisation de leur statut professionnel, mais n’a finalement pas été voté. Des blocs opératoires seront à l’arrêt dans toute la France, à l’exception des maternités et des urgences.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.