Rubrique
Brèves

Avancée inédite dans la guerre contre le paludisme au Burkina Faso

Après 60 ans d’échec, la médecine a effectué une petite prouesse avec son candidat vaccin. En partenariat avec l’université d’Oxford, le candidat vaccin R21/Matrix-M testé au Burkina Faso est efficace à 77% contre le paludisme.  Pour rappel, le paludisme tue 400 000 personnes chaque année, principalement des enfants, en Afrique Subsaharienne. En 2019, 220 millions de cas de paludisme avaient été détectés dans le monde. Ce résultat a été obtenu en essai de la phase 2, où le vaccin a été testé sur 450 enfants Burkinabés.

Un essai vaccinal comporte 3 phases avant sa diffusion et commercialisation, et la phase 3 évalue le rapport bénéfices/risques du vaccin. Pour ce candidat vaccin la phase 3 débutera avec 4 800 enfants dans plusieurs pays d’Afrique. Si la phase 3 est un succès, l’université d’Oxford et le Serum Institute of India se lanceront dans la production de 200 millions de doses à 3 dollars l’unité. Les procédures de validation du vaccin ont de fortes chances d’être accélérées, afin de produire un vaccin pour 2023. 


Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.