Rubrique
Brèves

Covid-19 : la France impose de nouvelles restrictions aux voyageurs

À l’issue du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a fait le point sur les nouvelles mesures pour contrer la propagation du variant Omicron du nouveau coronavirus. À partir d’aujourd’hui, la France va donc imposer un test de dépistage négatif au coronavirus pour tout voyageur, vacciné ou non vacciné, provenant de pays extérieurs à l’Union européenne (UE). Pour les personnes vaccinées, ce test devra être de moins de 48h et de moins de 24h pour celles qui ne sont pas vaccinées. Concernant les vols avec les dix pays d’Afrique australe, ils reprendront dès samedi avec un encadrement drastique. Ainsi, seuls les Français, les ressortissants de l’Union européenne, les diplomates et les navigants pourront prendre ces vols. Ils subiront un test Covid à leur arrivée en France, suivi d’un isolement de sept jours en cas de résultat négatif et de dix jours si le résultat est positif.

Face à la propagation du variant Omicron, 23 pays européens ont pris des mesures de restriction concernant les vols vers dix pays d’Afrique australe. Dernier pays en date, l’Espagne, qui a décidé hier de suspendre les vols depuis sept pays d’Afrique australe à compter de jeudi et jusqu’au 15 décembre. À ce sujet, le secrétaire d’Etat aux affaires européennes Clément Beaune a annoncé sur RTL qu’un protocole européen “extrêmement renforcé”, faisant actuellement l’objet de discussions entre les 27, prendrait le relais. Il comprendra des restrictions déjà prises à l’encontre des pays “en liste rouge” lors des précédentes vagues de propagation du Covid-19. “Nous irons sans doute encore plus loin”, a ajouté le secrétaire d’Etat, expliquant que même les personnes vaccinées devraient probablement se soumettre à un test pour voyager entre la France et ces pays d’Afrique australe.

Par ailleurs, les autorités sanitaires françaises ont recensé treize cas suspects de contamination par le variant Omicron du coronavirus SARS-CoV-2 sur l’ensemble du territoire français, a annoncé Gabriel Attal. Selon lui, il est donc fort probable que des cas d’infection par ce nouveau variant identifié en Afrique du Sud soient déjà présents en France et identifiés dans les heures ou jours à venir.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.