Rubrique
Brèves

Crise des opiacés : décision inédite en Ohio

Les chaînes de magasins Walmart, Walgreens, CVS ont été condamnées par un tribunal fédéral de l’Ohio pour leur implication dans la crise américaine des opiacés. On leur reproche d’avoir “massivement vendu" des opiacés dans leurs rayons.

Une amende de 650,6 millions de dollars

Outre la condamnation inédite du tribunal, les trois chaînes devront payer une amende de 650 millions de dollars pour “financer des programmes d’éducation et de prévention et de rembourser les agences et organisations pour les frais destinés à gérer la crise” selon leur cabinet d’avocats, The Lanier Law Firm. Les avocats de l’accusation ont assuré que Walmart, Walgreens et CVS avaient participé à la “nuisance publique” causée par la vente d’opiacés, que toutes leurs pharmacies distribuent au plus grand nombre, en “ignorant pendant des années des signaux d’alarme sur des prescriptions suspectes.”

500 000 morts d’overdose

Pour la première fois aux Etats-Unis, des distributeurs et non des fabricants d’opiacés ont été tenus pour responsables de la crise qui ravage le pays depuis les années 2000. Plus d’un demi-million d’Américains sont décédés d’une overdose d’opiacés en 20 ans.  Walmart a annoncé dans la foulée interjeter appel, face à un procès “truffé d’erreurs juridiques et factuelles.” Les trois chaînes avaient été inculpées en novembre 2021, mais le prononcé de leur peine a été établi hier. Ils avaient accepté la même année de verser 26 millions de dollars à l’Etat de New-York dans une autre procédure. Et pour les deux comtés de l’Ohio à l’initiative du procès, les trois chaînes “voulaient simplement être dédommagées du fardeau d’une épidémie de drogue soutenue par la cupidité des entreprises, leur négligence et leur manque de responsabilité.”

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.