Rubrique
Brèves

En Tunisie, les hôpitaux à terre face au coronavirus

La situation sanitaire est sans précédent en Tunisie, qui atteint des chiffres de décès quotidiens records. Elle comptabilise aujourd’hui 15 000 morts depuis le début de la pandémie et héberge 600 personnes en réanimation. La moyenne hebdomadaire des nouveaux cas dépassent les 5 000. La consommation quotidienne d’oxygène dans les hôpitaux est de 5 500 litres, contre 500 il y a deux semaines. La Tunisie est actuellement le pays arabe et africain le plus touché par la pandémie. Les hôpitaux ne peuvent plus contenir l’afflux de contaminés ni recceuillir dans leurs morgues les personnes décédées, qui attendent parfois plus de 24 heures dans leur chambre avant d’être emmenées.

Le personnel soignant de l’hôpital d’Ibn Jazzar, dans le centre du pays, a rapporté que des patients pouvaient décéder sans qu’ils ne puissent s’en rendre compte, croulant sous le travail. A l’hôpital Salhoul de Sousse, des lits ont été installés dans les salles d’attente. ONG, médecins et personnel soignant ont tiré la sonnette d’alarme, alors que seulement 4% de la population est vaccinée. Si le président Tunisien Kaïs Saïed a rappelé que le pays était “en guerre” contre le virus, il a assuré que la Tunisie “triomphera.”

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.