Rubrique
Tout sur tout

La technologie Blockchain dans le secteur automobile

Très souvent associé à la cryptomonnaie, la technologie Blockchain permet de transmettre des informations, en toute transparence, en toute sécurité, sans le concours d'un quelconque intermédiaire. Cette technologie révolutionnaire étend ses tentacules assez loin de son domaine premier. En effet, l'exploitation de la Blockchain va plus loin : elle touche désormais le secteur de l'industrie automobile. Qu'elles sont les innovations et les applications qui lui sont dédiées dans ce secteur ? La rédaction s'est penchée sur le sujet.

Rappel sur la notion blockchain

La blockchain est une technologie révolutionnaire qui affirme son impact dans plusieurs domaines à l'heure actuelle. Initialement, elle est associée aux cryptomonnaies, favorisant leur échange, leur transparence et leur sécurité. C'est une technologie de stockage et d'échange d'informations en temps réel, par tous les utilisateurs du réseau. Concrètement, c'est comme si on traçait tout l'historique des différents utilisateurs sur le réseau, sans que le fichier ne puisse en aucune manière être modifié, effacé, détruit. Depuis sa création, elle permet aux utilisateurs du Bitcoin de s'échanger de la cryptomonnaie sans requérir l'arbitrage d'un organisme central (banque). Maintenant, elle est passée dans un monde plus réel : le monde de l'automobile.

La Blockchain s'impose dans la voiture du futur

Les meilleurs constructeurs automobiles ont mis la main à la pâte, afin d'acquérir et d'exploiter cette technologie. Pour ce faire, ils n'hésitent pas à collaborer avec des agences, telles IBM, avancée dans le développement de cette technologie très élaborée.
Sous cette collaboration, Ford utilise un pilote de Blockchain, afin de garantir un approvisionnement éthique du cobalt employé dans la fabrication de ses batteries en lithium. Ainsi, grâce à son réseau de chaîne ou blocs, Ford rassure quant à l'utilisation du cobalt de meilleure qualité par ses entreprises.
Volkswagen travaille à la lutte contre la fraude des compteurs kilométriques. Cela résout un problème de taille et apporte une solution au moment opportun. Comment ? En résolvant le phénomène des odomètres défectueux, vendus par des concessionnaires automobiles véreux, afin de mentir sur le kilométrage exact des véhicules mis à la vente.
Hyundai n'est pas du reste. Son association avec IBM, verra une nouvelle technologie Blockchain afin de récolter plus de données de l'expérience utilisateur.
Ces trois entreprises ne sont pas les seules. Général Motors, BMW et d'autres sont entrés dans la mouvance Blockchain. Honda par exemple, associe cette technologie au système d'infodivertissement de sa voiture. De ce fait, le client peut acheter des billets de cinéma depuis l'habitacle de son véhicule. La liste des innovations et applications apportées par cette technologie est loin d'être exhaustive. 

Avantages de la Blockchain dans l'industrie automobile

 

Bien qu'étant audacieuse, la Blockchain vise à rationaliser l'industrie automobile en lui garantissant plusieurs avantages. À propos, parlons entre autres : 

  • de la gestion de la chaîne logistique. Ici, se pose le problème de perte de pièces. Le fabricant peut ainsi suivre ses pièces, déterminer si elles ont subi des modifications ou si elles sont sujettes à des défauts de fabrication ;
  • dans le processus de manufacture, la Blockchain prend en charge le processus de fabrication, le stockage des données de connaissement pour les composants de la voiture, les rapports d'inspection qualité, et plus encore ;
  • concernant le volet financier, la Blockchain permet de conserver les données relatives aux coûts du véhicule, tout au long de sa vie. Ainsi cette intelligence garde en mémoire les transactions d'acquisition et les révisions opérées ;
  • avec des véhicules de plus en plus connectés et donc de plus en plus vulnérables, la Blockchain, grâce à ses racines cryptographiques, rehausse le niveau de sécurité, en rendant le véhicule et les données s'y trouvant infranchissable, même en cas de cybercriminalité ;
  • en terme d'assurance intelligente, la Blockchain ramène le concept de ‘‘boîte noire’’ au véhicule. Il devient plus aisé d'apporter des réponses aux circonstances entourant d'éventuels accidents. Un peu plus loin, elle permet la sécurisation en rapport avec le partage du véhicule entre différents utilisateurs l'achat et la vente d'un véhicule deviennent plus transparents. L'historique peut être consulté et grâce aux données récoltées, il est possible de déterminer si le véhicule a été impliqué dans un quelconque accident. Cette technologie éclipse l'intermédiaire, ce qui laisse plus de place au vendeur et à son client.


Disons pour conclure que les possibilités semblent infinies avec cette technologie qui n'en est encore qu'à ses débuts dans l'industrie automobile. Si on garde à l'esprit que le prochain partage de la suprématie technologique sera acté sur l'innovation automobile, il y a lieu de se demander jusqu'où finira-t-on par marquer la limite de la Blockchain dans ce secteur.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.