Rubrique
Actualités

Thomas Pesquet et la mission Alpha en route pour l’ISS

Initialement prévu hier jeudi 22 avril, journée de la Terre, le décollage du vaisseau spatial Crew Dragon a été repoussé de 24h en raison des conditions climatiques. Le lancement de la mission Alpha part du Centre spatial Kennedy, à Cap Canaveral en Floride. L’équipage embarque à bord du vaisseau Crew Dragon, une fusée développée par l’entreprise SpaceX du milliardaire Elon Musk, en collaboration avec la NASA. Le vaisseau contient la capsule spatiale Endeavour, où se trouve les astronautes. La particularité du vaisseau développé par SpaceX, est que le premier étage de la fusée doit revenir sur Terre, ou plutôt sur une plateforme dans l’Océan Atlantique, au large de la Floride.

Ils sont quatre à décoller en direction de la station spatiale internationale. L’astronaute français Thomas Pesquet est au centre de l’attention ici. Il s’agit de la deuxième mission spatiale du français, après la mission Proxima de novembre 2016 à juin 2017. Il avait passé un total de 196 jours dans la station spatiale internationale, et avait même fait deux sorties extra-véhiculaire dans l’espace. Au cours de cette deuxième mission, il deviendra commandant de l’ISS, premier français et troisième européen à accéder à cette responsabilité. Le reste de l’équipage est composé de Shane Kimbrough, qui est le commandant de la capsule, accompagné par sa compatriote américaine Megan McArthur, pilote de Endeavour, et le japonais Akihito Hoshide. C’est une équipe extrêmement compétente et expérimentée, puisque tous se sont déjà rendus dans l’espace. Ils prennent le relais du Crew Dragon 1, dont le retour sur Terre est prévu la semaine prochaine.

La durée du vol du vaisseau transportant les astronautes Kimbrough, McArthur, Hoshide et Pesquet, vers la station spatiale internationale sera d’environ 24h. L’amarrage est prévu demain 24 avril, à 11h09. Au cours de cette mission, les astronautes réaliseront de nombreuses expériences scientifiques, technologiques et biologiques, ainsi que des recherches sur l’homme. Ces expériences pourraient jouer un rôle déterminant au développement de la mission Artemis, qui a pour objectif de ramener l’être humain sur la Lune à l’horizon 2024.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.