Rubrique
Brèves

Agnès Buzyn convoquée par la Cour de justice de la République pour une possible mise en examen

L’ex-ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a été convoquée ce vendredi par la Cour de justice de la République (CJR). Elle risque une mise en examen pour "mise en danger de la vie d’autrui” dans le cadre de la gestion gouvernementale de la crise sanitaire. Ancienne candidate à la mairie de Paris, Agnès Buzyn sera interrogée pour sa première comparution, sa possible mise en examen sera prononcée dans la foulée. Olivier Véran, ministre de la Santé et Edouard Philippe, ancien Premier ministre sont également dans le viseur de CJR, seule juridiction habilitée à juger les ministres ou les secrétaires d’état dans l’exercice de leur fonction.
Cette convocation entre dans le cadre de l’enquête ouverte depuis juillet 2020 sur la gestion de crise de la part du gouvernement. Agnès Buzyn avait démissionné en février 2020, au début de la crise du Covid-19. Les domiciles d'Agnès Buzyn, Olivier Véran, Edouard Philippe et Jérôme Salomon avaient été perquisitionnés en octobre de l’année dernière dans le cadre de cette même enquête. François Molins, procureur général près de la Cour de cassation, a déclaré sur RTL hier que la Cour de justice de la République avait reçu plus de 14 500 plaintes depuis le début de la crise sanitaire.

Jules Zolt

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.