Rubrique
Brèves

Au Canada, les peuples autochtones en deuil

Les communautés autochtones ont été victimes de plusieurs agressions au couteau par deux hommes d’une trentaine d’années hier, à Saskatchewan. Dix personnes sont décédées.

Des attaques au couteau ciblées et au hasard

Une quinzaine d’autres individus ont été blessés, mais leurs jours ne sont pas en danger. Les agresseurs sont toujours activement recherchés par la police. Ils ont agi à deux endroits différents, complexifiant les investigations. L’état d’urgence local a été décrété à James Smith Cree Nation et à Weldon, les deux localités meurtries par les attaques. Les habitants ont été confinés chez eux par mesure de sécurité. Damien Sanderson et Myles Sanderson ont été identifiés comme les auteurs des attaques, qui ont majoritairement ciblé des autochtones, mais d’autres auraient été les victimes du hasard. 

Les motifs pour l’heure inconnus

C’est la destruction à laquelle nous devons faire face lorsque des drogues illégales envahissent nos communautés, et nous demandons que toutes les autorités écoutent les chefs, les conseils et leurs membres pour créer des communautés plus sécuritaires pour nos gens”, a déclaré le chef de la Fédération des nations autochtones souveraines, Bobby Smith. Le Premier ministre Justin Trudeau a qualifié pour sa part les attaques “d’horribles et bouleversantes." Il indique surveiller “la situation de près et conseiller vivement à tout le monde de suivre les mises à jour des autorités locales. Merci à tous les courageux premiers intervenants pour leurs efforts sur le terrain.”

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.