Rubrique
Brèves

Cédric Jubillar reste incarcéré

Il a été placé en détention provisoire le 23 juin pour “homicide volontaire sur conjoint.” Sa demande de remise en liberté a été rejetée aujourd’hui par la cour d’appel de Toulouse, du fait d’indices “graves et concordantsremettant en cause l’innocence de Cédric dans la disparition de sa femme. “Nous constatons aujourd'hui que les recherches se sont clairement concentrées sur Cédric Jubillar dès la première heure. À peine avait-il signalé la disparition de sa femme, qu'il a fait l'objet d'une surveillance accrue et que tout est mis en place pour le confondre”, ont déploré ses trois avocats.

Delphine Jubillar avait disparu dans le Tarn le 16 décembre 2020, disparition que son mari avait signalé au petit matin. Son corps n’a toujours pas été retrouvé, et les enquêteurs portent les soupçons sur son mari, alors que du sang et du sperme ont été retrouvés sur son pyjama. Des menaces de mort qu’auraient proféré Cédric à l’encontre de sa femme font aussi polémique. Pour ses avocats, il s’agirait de “micro tâches” de sang et de sperme datant d’un rapport sexuel antérieur, tandis que Cédric clame son innocence. 

Maud Baheng Daizey 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.