Rubrique
Brèves

Cessez-le-feu instauré entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan

Ce matin, le secrétaire du Conseil de sécurité arménien Armen Grygorian a annoncé que l’Azerbaïdjan avait respecté le couvre-feu instauré la nuit dernière. Deux jours d’affrontements avaient causé la mort de 176 personnes issues des deux pays, une série de violences la plus meurtrière depuis 2020.

Un cessez-le-feu encore fragile

Selon le ministère arménien de la Défense dans un communiqué, plusieurs “batailles” contre des infrastructures militaires et civiles se sont déroulées mardi et mercredi, impliquant “de l'artillerie, des mortiers, des drones et des fusils de gros calibre.” Les combats auraient cessé “grâce à la mobilisation internationale”, loue le Conseil de sécurité arménien. Si la Russie avait proclamé un cessez-le-feu mardi dernier, il avait été violé quelques heures après. Au moins 105 soldats arméniens et 71 soldats azerbaïdjanais ont perdu la vie, alors que les deux pays s’accusent mutuellement de bombardements à leur frontière. L’Arménie reproche également à l’Azerbaïdjan d’avoir occupé une dizaine de kilomètres carrés sur son territoire durant les violences.

Une situation historique et géopolitique complexe

Plusieurs centaines d’Arméniens avaient dû fuir la zone de conflit, dans la région du Nagorny Karabakh revendiquée par les deux pays. Les deux anciennes puissances soviétiques se sont toujours disputé la région et une guerre entre 1988 et 1994 avait conduit à la mort de 30 000 personnes. La guerre en 2020 avait fait 6 500 victimes en l’espace de six semaines. Le Nagorny Karabakh, aussi appelé Haut-Karabakh, est majoritairement peuplé d’Arméniens ayant fait sécession de l'Azerbaïdjan à la dissolution du bloc soviétique. La  délégation de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), initiative militaire russe, est attendue aujourd’hui à la capitale arménienne Erevan pour consolider le processus de paix entamé par les deux puissances.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.