Rubrique
Brèves

Disparition de Delphine Jubillar : la conférence de presse du procureur

Cédric Jubillar avait été placé en garde-à-vue mercredi concernant la disparition de sa femme. Une demi-heure avant la conférence, son avocat a annoncé que Cédric avait été mis en examen pour “homicide volontaire par conjoint.” Les garde-à-vue de sa mère et de son beau-père ont été levées. Des photos de l’amant de sa femme ont été retrouvées dans le téléphone de son mari, et des “incohérences” dans le récit de ce dernier ont été relevées. Le procureur a annoncé que Cédric Jubillar et son avocat contestent l’implication du premier dans la disparition de sa femme, mère de ses deux enfants.

Il a notifié que les déclarations du mis en examen étaient “contradictoires entre elles”, qualifiant certains de ses propos de “mensonges.” Il a questionné la version de Cédric, qui affirme que sa femme est partie se balader “en plein confinement, sans ses lunettes dont elle a besoin, dans le froid ? (...) Cette disparition ne peut et ne saurait être considérée comme volontaire.” Après enquête, Delphine semblait vouloir avoir une nouvelle vie, et cherchait un nouveau logement. Le procureur a affirmé qu’elle “avait pour projet de s’installer avec un autre homme. Elle n'avait strictement aucune raison de disparaître.” Il a rappelé une “période de séparation très conflictuelle” et a décrit Cédric comme un homme “violent, agressif et ce même avec les enfants.”

Un détail troublant le matin de la disparition de Delphine a alerté les enquêteurs : lorsque les gendarmes sont arrivés au domicile Jubillar, Cédric était en train de mettre la couette du lit conjugal dans la machine à laver, à 4h50 du matin, mais aucune trace de sang n’a été trouvée. Le fils Jubillar a notifié les enquêteurs d’une “violente dispute” entre ses parents le soir de la disparition de sa mère. Cédric parle “très rapidement de sa femme au passé” et a connu “un deuil très rapide, une forme de déni.” Pour le procureur, son profil “mérite expertise.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.