Rubrique
Brèves

En Nouvelle-Calédonie, la colère gronde contre le chef de la gendarmerie condamné pour violences conjugales

Suite à des révélations de Mediapart, des élus locaux et des citoyens exigent le départ du chef de la gendarmerie, condamné en 2020 pour violences physiques et psychologiques sur son épouse. Le colonel Eric Steiger a été promu commandant quelques mois après sa condamnation de six mois de prison avec sursis, ce qui ne fait qu’enfler la polémique. Il avait fait appel la même année et avait vu sa peine être réduite à 6 000 euros d’amende. Les faits se sont déroulés entre novembre 2017 et juin 2018. Le commandant avait notamment violemment bloqué la tête de sa femme contre une armoire et l’avait insulté “d’illettrée, saleté” et “grosse conne.” Mediapart explique que “malgré sa condamnation qui, à la suite de sa demande et sur décision du tribunal, ne figurera pas sur son casier judiciaire, le colonel Eric Steiger n’a fait l’objet d’aucune enquête disciplinaire.”

La présidente de la province sud de Nouvelle-Calédonie, Sonia Backés, a signalé cette nuit “aux plus hautes autorités de l’Etat que cette fonction était incompatible avec ce type de délit et qu’il fallait au plus vite prendre la décision de renvoyer ce colonel en métropole. (...) Dans un pays où 22 % des femmes sont victimes de violences, (…) la décision de changer la tête de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie ne doit pas souffrir d’une hésitation.” Les députés centre droit Philippe Gomes et Philippe Dunoyer ont estimé dans un communiqué que cette condamnation “disqualifiait le colonel Eric Steiger pour exercer les responsabilités de commandant des forces de gendarmerie en Nouvelle-Calédonie.” Pour eux, “le ministre de l’Intérieur doit impérativement procéder au remplacement de l’intéressé.” La gendarmerie de Nouvelle-Calédonie n’a pas voulu commenter l’affaire.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.