Rubrique
Brèves

En Ouganda, la loi interdisant la mini jupe est abrogée

Victoire pour les femmes ougandaises, interdites de mini-jupes depuis 2014. La Cour constitutionnelle a finalement abrogé la loi, car sa législation a été considérée anticonstitutionnelle. Plusieurs organisations et associations de défense des droits des femmes avaient porté plainte et saisi le Conseil depuis plusieurs années, alors que les Ougandaises pouvaient être poursuivies dans la rue pour des tenues jugées indécentes. Ces dernières semaines, des manifestations avaient été organisées pour presser le Conseil dans les rues de la capitale, Kampala.

L’interdiction du port de la mini-jupe rentrait donc dans les activités considérées comme “pornographiques” par la loi ougandaise, et était pénalisée. Les chansons aux textes “trop osés” tombaient également sous le coup de la loi “anti-pornographie.” En 2014, la célébrité ougandaise Jemimah Kansiime avait été interpellée après être apparue en sous-vêtements dans un clip vidéo. Aujourd’hui en procès, elle risque jusqu’à 10 ans de prison. Mais avec l'abrogation de la loi, son procès pourrait prendre une autre tournure, bien plus heureuse.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.