Rubrique
Brèves

La garde-à-vue de Cédric Jubillar est prolongée

Le procureur de Toulouse a indiqué ce jeudi que l’homme, sa mère et son beau-père restaient en garde-à-vue pour 24 heures de plus. Cédric Jubillar est soupçonné d’avoir tué sa femme, Delphine, disparue il y a six mois. C’était lui qui avait signalé sa disparition le 16 décembre au matin à la gendarmerie à Cagnac-les-Mines. Il affirmait que Delphine était sortie uniquement avec son téléphone et son manteau la nuit du 15 au 16 décembre, pour promener les chiens.

Depuis, malgré les centaines de gendarmes mobilisés, Delphine reste introuvable. Un proche avait évoqué sur BFMTV des disputes au sein du couple aux deux enfants, et Cédric avait été entendu à plusieurs reprises par les juges d'instruction en tant que témoin. Il est le premier suspect de l’enquête, ouverte le 23 décembre pour “arrestation, enlèvement, détention ou séquestration.” Les motifs de la garde-à-vue de sa mère et de son beau-père n’ont pas été communiqués.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.