Rubrique
Point de vue

L'apprentissage actif et continu comme facteur d'intégration socio-professionnel

Acquérir ou développer continuellement de nouvelles aptitudes et compétences sont les gages de la compétitivité professionnelle et de l’employabilité aujourd’hui.

Au sens propre, l’apprentissage actif est une méthode pédagogique qui vise un plus grand engagement de la part  des étudiants. Il implique l’apprenant en le mettant en “situation d’autonomie guidée” tout en encourageant l’interaction entre lui et ses pairs. 

Il implique que l’apprenant réalise “d’autres activités autres qu’écouter, regarder et prendre des notes. Il contribue à créer un engagement et une motivation au sein de la classe et qui encourage l’étudiant à plus apprendre.”

Mais il ne faut pas se tromper sur le terme “actif”, car l’étudiant assis au fond de l’amphithéâtre n’est pas nécessairement “passif”, ce qu’il faut comprendre, ici, ce sont les notions d’initiative personnelle et de responsabilité dont l’apprenant doit faire preuve (Active Learning).

Les activités liées à l’apprentissage actif prennent en compte les divers styles d’enseignement auxquels les apprenants font face par le biais d’animations pédagogiques impliquant à la fois “…le visuel, l’oral, le parler, la logique, le toucher, le social et le solidaire”

Tout intéressant qu’est l’apprentissage actif dans le processus d’acquisition de connaissances pour l’apprenant dans un contexte de cours, cette méthode seule ne saurait suffire pour promouvoir l’employabilité de l’étudiant. 

Il est certes démontré que l’apprenant retient 10% de ce qu’il lit, 20% de ce qu’il entend et 30% de ce qu’il voit et que les conditions de l’apprentissage actif sont idéales pour préparer l’étudiant à sa future vie professionnelle, mais il serait mieux, avant tout, d’opérer une prise de conscience chez l’étudiant sur la valeur et l’utilité de acquisition de connaissances en dehors de l’amphithéâtre et des salles de travaux dirigés.

En vérité, le rôle de l’enseignant, ce n’est pas seulement de créer le dispositif ou le support cognitif qui va aider l’étudiant à acquérir de nouvelles connaissances et compétences, mais de lui donner le goût de l’apprentissage actif et continuel, un apprentissage non-utilitaire, un apprentissage qui ne se limiterait pas à son seul domaine de connaissance, mais il doit ouvrir ses yeux sur la nécessité d’être cultivé et lisant “tout ce qui lui tombe sous la main”; étant entendu que le citoyen d’aujourd’hui est celui qui sait “se débrouiller”, car  comme dit les experts en sciences de l’éducation, “on apprend mieux à faire quelque chose quand on comprend pourquoi on le fait”.

Cela ne veut nullement dire qu’il doit être expert en tout. Non, loin de là! Ce dont il s’agit, c’est non seulement d’être expert dans son propre champ d’étude, mais d’étendre ses connaissances dans les domaines connexes et d’autres domaines d’intérêt.

Par ailleurs, il ne doit cesser de se remettre constamment en question et d’actualiser et de renforcer ses connaissances. 

Ceci étant, comment l’étudiant peut-il s’inscrire dans une démarche d’apprentissage actif et continu?

Dans cet inlassable effort d’apprentissage et de perfectionnement, il a Internet comme un précieux allié, car il peut y apprendre tout ou presque tout ce qu’il veut.

C’est de cette manière qu’il pourra faire allègrement son petit bonhomme de chemin dans le monde professionnel, posséder une bonne dose de culture générale et être une personne qui, malgré sa spécialisation, pourra donner son avis sur tout et être d’une agréable compagnie en société 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.