Rubrique
Brèves

Le Français Fabien Azoulay va finir sa peine de prison en France

Il était détenu en Turquie depuis septembre 2017 pour trafic de stupéfiants. Sa famille et ses avocats avaient déposé une demande de transfert il y a deux ans, soutenus par nombre de militants et citoyens français. En 2017, Fabien Azoulay avait fait escale à Istanbul pour une greffe de cheveux. Depuis sa chambre d’hôtel, il avait commandé en ligne du GBL, un solvant classé comme stupéfiant par la Turquie 10 mois auparavant, ce qu’il affirme ne pas savoir au moment des faits.

Il avait été interpellé par la police turque au moment de la livraison et inculpé. En février 2018, alors qu’il était emprisonné, son procès n’a duré qu’une vingtaine de minutes et il avait été condamné à 16 ans et 8 mois de prison ferme. Ses conditions de détention avaient poussé sa famille à demander son transfert en France, assurant qu’il avait subi des actes de torture et viols par son codétenu en raison de son homosexualité et de sa religion juive. Sa famille le disait “totalement désespéré” et suicidaire. Il sera transféré aujourd’hui et une demande de libération conditionnelle sera formulée par ses avocats.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.