Rubrique
Brèves

Le ministre des PME Alain Griset sera jugé en septembre pour ne pas avoir déclaré son patrimoine

C’est le défilé des (ex-) ministres épinglés par la justice française. Le ministre Alain Griset est accusé “d’omission de déclaration, déclaration incomplète ou mensongère de sa situation patrimoniale et de ses intérêts.” Il est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris pour le 22 septembre. Selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, Alain Griset a omis de déclarer “des participations financières détenues dans un plan d'épargne en actions (PEA), ainsi que le compte espèces associé, pour un montant total de 171.000 euros.”

L’argent viendrait du bureau de la Confédération nationale de l'artisanat des métiers et des services (CNAMS) du Nord, qui a confié 13 000 euros au ministre en 2019. Le président de la Haute autorité a précisé que “M. Griset a dit à la Haute autorité qu'il avait l'accord de la CNAMS, pour qu'il puisse faire fructifier cette somme, mais alors on est dans la confusion des patrimoines, ce qui n'est pas conforme à la loi.” Pour eux, omettre cette déclaration permettait à Alain Griset “d’empêcher la révélation de faits susceptibles de recevoir la qualification pénale d'abus de confiance.Contacté par l’AFP, le ministre n’a pas voulu commenter la décision de la Haute autorité.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.