Rubrique
Actualités

Les chiffres impressionnants du procès des attentats du 13 Novembre

Le procès des attentats du 13 novembre 2015 s’ouvre ce mercredi au palais de justice de Paris. Cet événement historique, intégralement filmé, a nécessité des moyens énormes. Voici quelques chiffres nécessaires pour comprendre l’ampleur de ce procès.

 

Le procès des attentats du 13 novembre 2015, qui s’ouvre mercredi 8 septembre devant la cour d’assises spéciale de Paris, est la plus grande audience criminelle jamais organisée en France, six ans après les attaques terroristes les plus meurtrières commises sur le sol français. 130 personnes ont été tuées et près de 400 autres blessées par trois commandos terroristes au Stade de France, sur des terrasses parisiennes et dans la salle de spectacle du Bataclan.

Graphique résumant le déroulement de la soirée des attentats du 13 novembre 2015

Quelques chiffres clés : 

9 mois d’audience : Au moins 145 journées d’audience sont prévues d’ici au 25 mai 2022. Les audiences doivent débuter à 12h30 ce mercredi 8 septembre, et ne se tiendront tous les jours sauf le lundi (sauf lors des auditions de parties civiles et des plaidoiries).

20 accusés renvoyés : Parmi eux, 14 sont présents, dont Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos djihadistes qui ont tué 130 personnes à Saint-Denis et Paris.

1 765 parties civiles seront présentes. Ces personnes, d’une vingtaine de nationalités, s’étaient constituées parties civiles au jour de l’ordonnance de mise en accusation devant la cour d’assises en mars 2020. Ce nombre est susceptible d'évoluer tout au long du procès, jusqu'aux réquisitions du parquet national antiterroriste (Pnat).

Le dossier d’instruction compte 542 tomes, soit 53 mètres linéaires et 1 million de pages.

5 magistrats professionnels composent la cour d’assises spéciale présidée par Jean-Louis Périès, dont deux sont également présidents d’assises: la première assereure Frédérique Aline et la magistrate honoraire Xavière Simeoni. Quatre magistrats supplémentaires assisteront aux débats et suppléeront les membres de la cour en cas de défaillance.

Vue générale de la salle d'audience provisoire installée au Palais de Justice de Paris qui accueillera le procès des attentats de Paris du 13 novembre 2015 . THOMAS COEX / AFP

750 mètres carrés de salle ont été construits pour l’occasion, mesurant 45 mètres de long sur 15 mètres de large. Elle est capable d'accueillir 550 personnes, est équipée d'un box sécurisé pouvant réunir 12 accusés. Cette salle est éphémère puisqu’elle pourrait disparaître en 2023, après avoir hébergé le procès des attentats de Nice.

10 caméras sont installées, destinées à enregistrer le procès  et à retransmettre celui-ci dans 10 salles annexes. Elles sont mises à disposition des parties civiles lors des temps forts du procès et chacune peut accueillir 2000 personnes. Cet enregistrement historique intervient au titre des archives audiovisuelles de la justice et serat le deuxième en matière de terrorisme après celui des attaques contre Charlie Hebdo et l’Hyper cacher.

141 médias sont accrédités pour suivre ce procès, dont 58 venant de l’étrangers.

 

Antonin Albert

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.