Rubrique
Brèves

Les fratries placées en famille d'accueil ne seront plus séparées

L’Assemblée nationale vote rarement à l’unanimité, mais cela a été le cas aujourd’hui. Une fois voté, le “principe de rassemblement des frères et soeurs” a été applaudi par les parlementaires. Tous ont salué une “avancée” pour ces enfants séparés. Ce tout nouvel amendement gouvernemental indique que “l'enfant est accueilli avec ses frères et sœurs, sauf si son intérêt commande une autre solution.” Pour que cela se fasse, car les foyers n’ont pas forcément les moyens d'accueillir des fratries, l’Etat financera 600 nouvelles places pour ces enfants, qui seront distribuées et gérées par les départements.

Pour le secrétaire d’Etat Adrien Taquet, “le principe doit être clairement affirmé d'une interdiction de séparation des fratries. Mais il faut que dans la réalité cela soit réalisable”, ce pourquoi les places seront créées. L’Assemblée a également adopté un amendement qui permet au Juge aux Affaires Familiales de confier l’autorité parentale à une victime de violences conjugales, pendant la durée d’une ordonnance de protection. Cela pourrait éviter une pression de la part du ou de la conjointe violente, qui ne pourra plus prendre de décisions pour les enfants.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.