Rubrique
Actualités

Outre-Mer : le pass vaccinal entre en vigueur en mars

Depuis le 24 janvier 2022, le pass vaccinal concerne les plus de 16 ans, en France métropolitaine. Plusieurs semaines après l’Hexagone, le pass sanitaire connaîtra également ce changement dans les Caraïbes. Ce dispositif sera déployé dans les Antilles à partir du 7 mars. Les préfectures de ces deux îles ont annoncé que ce changement se fera en deux étapes, avec quelques différences entre la Guadeloupe et la Martinique.

Guadeloupe : le 7 mars, la date pour la culture et les réunions professionnelles

En Guadeloupe, un calendrier de mise en ouvre progressive a été décidé par le préfet du département. Dès le 7 mars, le pass vaccinal s’appliquera pour « les établissements recevant du public culturel, comme les cinémas ou les théâtres ». Tout ce qui s’apparente à des réunions d’ordre professionnelles, comme des salons ou des séminaires, sont aussi concerné par cette future mesure.

A partir du 21 mars, Alexandre Rochatte, préfet de la Guadeloupe, précise que les établissements qui reçoivent du public pour les événements sportifs imposeront le pass vaccinal. Il en sera de même pour l’hôtellerie et la restauration.

Martinique : le 7 mars, le départ pour la culture et les restaurants

En Martinique, le pass vaccinal sera également exigé à toutes les personnes âgées de 16 ans et plus. Sur l’île, cette mesure prendra place en deux temps. Tout d’abord, le 7 mars, cela concernera « les établissements et événements en lien avec une activité culturelle ou de restauration ». Enfin, dès le 14 mars, le pass vaccinal sera exigé pour les événements en lien avec une activité sportive.

Le préfet du département précise que tous les autres établissements non évoqués précédemment resteront sous l’obligation de la présentation d’un pass sanitaire. Pour les mineurs de 12 à 15 ans, c’est la même chose.

En Polynésie, le pass vaccinal est obligatoire depuis le 8 février. Une mesure appliquée en avance, mais qui ne concerne pas tous les établissements ou événements. Mais ces dates d’instauration en Guadeloupe et en Martinique peuvent en surprendre plus d’un. En effet Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a évoqué une possible fin du pass vaccinal « fin mars, début avril ».

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.