Rubrique
Brèves

Paris : des zones limitées à 10 km/h pour les trottinettes électriques

Les trottinettes en libre-service sont désormais limitées à 10 km/h dans 700 zones de Paris, ont annoncé lundi les trois opérateurs présents dans la capitale, Dott, Tier et Lime. "Ces zones se concentrent autour des lieux à forte pression piétonne comme les parcs, jardins, rues aux écoles, parvis de mairies, lieux de culte, rues piétonnes ou très commerçantes", ont indiqué dans un communiqué les trois opérateurs. Géolocalisées en temps réel, les trottinettes électriques passeront de 20 à 10 km/h quand elles entreront dans ces zones.

Cette mesure intervient quelques mois après la mort d’une Italienne percutée par une trottinette électrique sur une allée piétonne parisienne. La mairie de Paris avait, dans la foulée, menacé les trois opérateurs privés de ne pas renouveler leur contrat s'ils ne faisaient pas des progrès sur la limitation de la vitesse et le stationnement. À ce sujet, l’adjoint d’Anne Hidalgo, David Belliard (EELV), chargé notamment des transports, a de nouveau émis cette possibilité aujourd’hui auprès de l’AFP. Il qualifie les 700 zones annoncées de "premier pas largement insuffisant". "Les opérateurs ont pris l'initiative de ces zones”, a commenté David Belliard. “Cette carte est une première étape avec un certain nombre de propositions qui ont besoin d'être enrichies avec la municipalité", a souligné l'adjoint, regrettant notamment l'absence des quais du canal Saint-Martin et des quais bas de la Seine dans la carte des opérateurs. La mairie, qui n'a pas été consultée par les opérateurs, travaille dans le même temps "avec les mairies d'arrondissement pour qu'elles nous fassent remonter les zones limitées à 10km/h qu'elles souhaitent voir instaurées et qui doivent être transmises aux opérateurs”, a précisé l’adjoint. Une carte définitive des zones à vitesse limitée voulue par la mairie devrait être dévoilée dans les prochaines semaines.

Au-delà de l’annonce de ces zones limitées à 10km/h, les opérateurs ont également indiqué que les utilisateurs devront désormais envoyer une photo de leur trottinette stationnée dans les emplacements prévus à cet effet. En plus de leurs équipes habituelles, les opérateurs ont également mis en place une patrouille commune de 12 personnes qui repositionne les trottinettes sur ces emplacements.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.