Rubrique
Brèves

#SciencesPorcs : le rapport ministériel dénote les failles dans les IEP quant aux agressions sexuelles

Les Instituts d’Études Politiques, communément appelés SciencesPo, sont dans le viseur de l’inspection générale de l’Éducation nationale. Le rapport avait été commandé par la ministre Frédérique Vidal, après les différents scandales d’agressions et violences sexuelles dans ces établissements en début d’année. Plus de 600 personnes des 10 IEP ont été auditionnées par les six inspecteurs. Le rapport indique le “sentiment d’impunité” général dans les IEP, ainsi que des “traditions et comportements ancrés” sexistes et homophobes, notamment lors des week-ends d’intégration.

Entre janvier 2019 et juin 2021, 90 faits de violences sexuelles ont été rapportés aux inspecteurs, mais des centaines de témoignages ont été publiés sur les réseaux sociaux. Sur ces 90 faits, 83% sont des viols ou des agressions, mais seulement 16% ont entraîné des poursuites disciplinaires. Les inspecteurs pointent du doigt un “élitisme qui favorise l’inaction” et le silence des administrations pour protéger certains élèves. En réponse, la ministre Frédérique Vidal a annoncé un plan national pour la rentrée 2021, comprenant un dispositif d’aide et d’écoute dans les IEP, ainsi qu’une formation sur le consentement et la discrimination.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.