Rubrique
Brèves

Tigré : les rebelles du TPLF “prêts à négocier” sous l’égide de l’Union africaine

Alors que les combats ont repris depuis le 25 août, date de l’enterrement de la trêve, les rebelles séparatistes de la région du Tigré, au nord de l’Ethiopie et limitrophe à l’Erythrée, se sont dits favorables à l’ouverture de négociations avec le gouvernement fédéral. Une avancée saluée par l’Union africaine qui en sera le médiateur.

Un nouveau médiateur en vue

Ils réclamaient le rétablissement de l’électricité, des services bancaires et des télécommunications dans la région du Tigré avant toute négociation. Si les services ne sont pas entièrement de retour, les rebelles du TPLF ont publié un communiqué hier soir se disant favorables “à participer à un processus de paix robuste sous les auspices de l'Union africaine.” Le dernier représentant de l’Union africaine, Olusegun Obasanjo, avait pourtant été rejeté par les Tigréens du fait de sa proximité avec le Premier ministre éthiopien Abyi Ahmed. 

Des crimes contre l’humanité au Tigré

Selon les rebelles, le gouvernement a lancé fin août une “offensive de grande échelle” à leur encontre. La trêve entre les deux partis avait pourtant été signée fin mars 2022, après deux ans de lutte armée. Mais l’armée pointe du doigt les factions rebelles quant aux violences du 25 août, alors qu'elles sont également accusées de procéder à des nettoyages ethniques depuis 24 mois. Depuis novembre 2020, des milliers de civils tigréens sont morts dans les conflits et des millions ont été poussés à l’exil. Le gouvernement fédéral n’a pas encore réagi à leur proposition de négociations, mais il avait assuré cet été être prêt à discuter “n’importe quand, n’importe où” avec les rebelles tigréens. Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres et le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell ont tous les deux appelé le pays à “se saisir de cette opportunité de paix.” Aucune ONG et aucun journaliste n’étant admis dans la région, le bilan de la guerre demeure inconnu.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.