Rubrique
Brèves

Une dent pour l’apaisement

La Belgique a annoncé aujourd’hui restituer une dent de Patrice Lumumba à sa famille et à la République démocratique du Congo, considérée comme une “relique” pour le pays africain. La restitution de la dent se glisse dans les démarches de restitution des œuvres africaines aux pays concernés par la Belgique, œuvres spoliées durant la colonisation. Premier ministre de la RDC en 1960, Patrice Lumumba est mort en 1961 après avoir été torturé sous l’aval de diplomates et gouvernants belges. Il avait été une figure emblématique de la lutte pour l’indépendance de son pays, obtenue le 30 juin 1960. Son corps ayant été démembré et dissous dans l’acide, la dent représente l’unique morceau restant du corps de Patrice Lumumba.

Jusqu’en 2016, la dent avait été gardée par un policier belge qui s’en était vanté, avant d’être saisie par la justice pour “recel.” Le meurtre du Premier ministre reste encore à élucider, et l’enquête pour “crime de guerre” demeure ouverte en Belgique. Le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw a tenu à remercier la famille du défunt “pour les démarches judiciaires entreprises” car “sans ces démarches, on n’en serait pas là aujourd’hui, cela a permis à la justice de notre pays de pouvoir avancer.” Durant la cérémonie de restitution, il s’est engagé à tenter de percer le mystère de cet assassinat. Le Premier ministre belge a pour sa part présenté les excuses de la nation à la famille du défunt. “Je souhaiterais ici, en présence de sa famille, présenter à mon tour les excuses du gouvernement belge pour la manière dont il a pesé sur la décision de mettre fin aux jours du Premier ministre du pays”, a-t-il affirmé. Un mémorial est actuellement construit à Kinshasa en l’honneur de Fabrice Lumumba, et la dent y sera exposée dans les prochaines semaines.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.