Rubrique
Actualités

(CAN 2022 - GROUPE A) - Le Cameroun lance parfaitement le bal Africain

Pour chaque pays organisateur, le match d’ouverture est la rencontre la plus difficile à gérer émotionnellement et plus particulièrement la pression populaire. Et ça, le Cameroun l’a appris à ses dépends ce dimanche, à l’occasion du match d’ouverture de cette Coupe d’Afrique des Nations 2022. Un match précédé par une grande cérémonie d’ouverture marquée par le défilé présidentielle du président camerounais, Paul Biya, sous les yeux des milliers de supporters présents dans le Stade Paul Biya à Yaoundé pour encourager l’équipe nationale. Malgré ce spectacle et ce bruit incandescent dans les tribunes, le match d’ouverture a été difficile pour les coéquipiers de Vincent Aboubakar. Face à des Burkinabés rugueux dans les duels, le Cameroun se fait piéger à la surprise générale. Sur un centre de l’ancien Lyonnais Bertrand Traoré, André Onana, le portier Camerounais, rate sa sortie laissant le bonheur à Gustavo Sangaré pour ouvrir le score dans le but vide, lui permettant d’inscrire son premier but international (0-1-24ème). Un but dont le joueur de Quevilly-Rouen se souviendra longtemps. Mené chez lui, le Cameroun renverse la situation au meilleur des moments en fin de première période, grâce à deux penalties obtenus et transformés avec plein de sang-froid par le capitaine Vincent Aboubakar (1-1-38ème//2-1-45+2). Le premier pénalty est une faute sur Zambo Anguissa validé par la VAR. Deux buts qui permettent aux Lions Indomptables d’être devant à la pause. RENVERSANTS !

En seconde période, le Cameroun malgré l’entrée de Clinton Njie ou de Choupo-Moting essaye de tuer la rencontre mais manque de justesse dans le dernier geste. Une courte victoire permettant au Cameroun de bien commencer sa compétition à domicile. Auteur d'un doublé, le capitaine Vincent Aboubakar s'est exprimé sur la rencontre du jour, se montrant très sévère dans sa réaction d'après-match au micro de nos confrères de RMC Sport : "Avec la qualité de notre équipe, on doit faire beaucoup mieux. Il y a quand même du bon à retenir, mais on va essayer de s'améliorer. Le plus important c'était de gagner." Prochain rendez-vous pour la sélection camerounaise, la réception de l’Ethiopie le 13 janvier.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.