Rubrique
Actualités

Comment le PSG s’est sabordé face à City

Paris s’est effondré. Après 45 premières minutes intéressantes avec en point d’orgue un but de Marquinhos de la tête sur un corner de Angel Di Maria au quart d'heure de jeu, les joueurs de Mauricio Pochettino sont t’ils rentrés aux vestiaires avec le sentiment du travail accompli ? Possible... Le second acte a, en effet, été un condensé de tout ce qu’il faut éviter de faire sur une demi-finale de Ligue des Champions. Reculer face à un adversaire en surnombre, accepter de subir comme face au Bayern Munich au tour précédent mais cette fois en perdant la maitrise du jeu, dommageable quand on voit combien la partition proposée par les Parisiens en première période a été convaincante.

Manchester City, emprunté d’abord, patient ensuite, a finalement déroulé son jeu sans trop de problème après la pause. Le coaching de Josep Guardiola, lançant Oleksandr Zinchenko en lieu et place de Joao Cancelo a été payant pour la suite de la rencontre. Mais un homme a changé la donne : Riyad Mahrez. L’ailier international algérien à martyrisé le jeune Bakker pour s’octroyer plusieurs situations et ainsi prendre le jeu à son compte, ajouté à cela les provocations incessantes de Rodri Hernandez sur le côté gauche. Paris ne s’en est pas relevé. Pire, les hommes forts du club de la Capitale ont tour à tour failli, un Kylian Mbappé muselé par un excellent Ruben Diaz, Neymar transparent, Marquinhos esseulé face aux vagues des Skyblues, Keylor Navas fautif sur les deux buts, Leandro Paredes coupable de la faute qui amène le coup franc victorieux de Riyad Mahrez et pour couronner le tout, le tacle grossier de Idrissa Gueye sur Ilkay Gundogan sanctionné logiquement d’un carton rouge qui le privera du match retour. Un enchaînement d’erreurs inévitablement sanctionné d’une défaite qui fait tâche sur le parcours du Paris SG et oblige désormais Mauricio Pochettino a revoir ses plans avant de se rendre mercredi prochain à l’Ettihad Stadium où il n’aura guère d’autre choix que de proposer un visage radicalement différent de celui de ce soir.

Marquinhos souligne un manque de caractère et de personnalité

Intéressante interview du capitaine du PSG à la fin de la rencontre qui a probablement mit des mots sur les maux parisiens, inconstants ce mercredi soir :

« C'est vrai, la deuxième mi-temps, on a été trop derrière, on n'arrivait pas à sortir. L'équipe de City a été plus agressive a joué plus haut. C'était ça la difficulté. Il faut arriver à être plus régulier sur les deux mi-temps. Il nous reste encore 90 minutes. Il faut faire une meilleure performance pour passer en finale. C'est dur quand tu cours derrière le ballon et que tu n'arrives pas à sortir avec. On a été plus costauds dans d'autres matches comme ça. Aujourd'hui, on prend deux buts vraiment bêtes. Ce sont des détails, c'est la Ligue des Champions. Il faut que ces petits détails, on les gère mieux, qu'on reste costaud dans la difficulté et qu'on profite de nos bons moments. »

Cette défaite est à l’image de cette saison en championnat où le club est distancé au classement (deuxième à une unité de Lille avec déjà huit défaites au compteur) et à qui il ne reste que cinq rencontres pour enlever un autre titre national. Autre élément qui résume ce fameux manque de constance, le Borussia Dortmund est la dernière équipe que le Paris SG a battu en Ligue des Champions, le 11 mars 2020 en huitième de finale retour. Depuis, toutes compétitions confondues, Marseille, Lyon, Monaco, Nantes, le Bayern Munich et donc ce soir Manchester City sont repartis du Parc des Princes avec la victoire.

Soit depuis 14 mois, Paris n’est plus maître en sa demeure…

Une anomalie que le club francilien va devoir corriger s’il veut atteindre ses objectifs.

La conséquence, à savoir une possible saison blanche, ferait grandement tâche au regard des ambitions de l’état Major qatari...

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.