Rubrique
Actualités

FC Nantes : retrouvailles avec l'Europe

Dix-huit ans. Le FC Nantes débute sa campagne européenne ce jeudi soir à 21h face au multiple champion grec, l’Olympiakos Le Pirée. Dix-huit longues années de purgatoire avant de décrocher la Coupe de France face à Nice en mai dernier (1-0), accessit qui permet aux hommes d’Antoine Kombouaré de figurer pour la première fois depuis août 2004 en Ligue Europa, anciennement Coupe de l’UEFA (également appelée C3), petite soeur de la grande Ligue des Champions. Une éternité pour un club qui a, jadis, rallié par deux fois les quarts de finale de la compétition (face à l’Inter Milan en 1986 et le Bayer Leverkusen, 1994) avant de devenir le grand FC Nantes que l’on a connu et de retourner dans l’ombre depuis 2007 et l’arrivée du président Waldemar Kita. Toujours en poste, le boss des Canaris se félicite aujourd’hui de ce retour sur la scène européenne et entend bien jouer un rôle dans ce groupe, entouré des Allemands de Fribourg, des Azéris de Qarabag et donc de l’équipe du Pirée composée de plusieurs anciennes connaissances du championnat de France, dont Youssef El-Arabi (ex-Caen) et Hwang Ui-jo, qui évoluait encore aux Girondins de Bordeaux la saison dernière.

 

Un FCN décimé

 

Pour la réception de l’expérimenté club Grec, Nantes ne pourra malheureusement pas compter sur toutes ses forces vives. Malgré la présence de Ludovic Blas (qui a fait le choix de rester chez les Jaunes cet été), plusieurs éléments vont manquer à l’appel, et pas des moindres : Moussa Sissoko, Quentin Merlin et Moses Simon, avec à ce jour l’incertitude planant autour de Jean-Charles Castelletto, sorti sur blessure samedi face au Paris-SG et toujours gêné par ses adducteurs.

 

Une seule victoire avant d’affronter les Grecs

 

Et l’incertitude concernant les blessures n’est pas la seule pour Antoine Kombouaré qui, depuis le début de saison, ne compte qu’une seule victoire en championnat (Toulouse à la 4ème journée, 3-1) pointant à une treizième place au classement et qui doit se demander quel visage auront ses joueurs ce jeudi pour cette affiche.

 

" La Beaujoire, c’est notre deuxième maison "

 

La phrase est lâchée par un fidèle supporter et abonné en Loire, tribune occupée par la fameuse BL99 scandant et chantant à la gloire de son équipe favorite. Cette Beaujoire, qui a tant déserté l’Europe, a fêté ses vainqueurs de la Coupe de France cette année et devrait encore monter le volume pour les encourager, ce jeudi. “Je vais bien sûr regarder ce qui se passe sur le terrain, mais je vais surtout vivre l’ambiance du stade”, annonce Matthieu, membre du club des supporters Activ Nantes. 

Les hommes d’Antoine Kombouaré auront donc, quoi qu’il arrive, tout un stade derrière eux pour leur entrée en matière dans cette Ligue Europa 2022-2023.

 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.