Rubrique
Actualités

Giro : Vincenzo Nibali annonce son retrait des pelotons

Vainqueur des trois Grands Tours et des deux monuments du cyclisme disputés en Italie, le Sicilien Vincenzo Nibali a annoncé sa retraite prochaine au terme de la cinquième étape du Tour d'Italie 2022. Arrivé à Messine, dans sa ville natale, Nibali a jugé que ce Giro serait le dernier de sa longue et prolifique carrière, laquelle prendra fin à l'automne prochain. 

Selon des propos rapportés par Tuttobiciweb, le vainqueur du Tour de France 2014 estime que "son heure est venue" après avoir "apporté beaucoup au cyclisme".

Un palmarès exceptionnel, une classe unique

En effet, Vincenzo Nibali demeure un des plus grands champions du vingt-et-unième siècle. Vainqueur des trois grands tours (Vuelta en 2010, Giro en 2013 et 2016, Tour en 2014), il s'est même offert le luxe de remporter son tour national à deux reprises. Coureur complet, il est l'un des rares coureurs de courses à étapes vainqueurs de grandes classiques, les dits "monuments du cyclisme". D'abord, il y eut cette immense déception survenue après sa deuxième place obtenue lors de Liège-Bastogne-Liège en 2012. Il étoffa ensuite son palmarès, en 2015 puis en 2017, en s'imposant sur le Tour de Lombardie. Sur sa lancée, il remporte Milan - Sanremo en mars 2018 après une accélération décisive dans le Poggio, dernier talus de la course. Ce succès dans la "Primavera" reste le dernier exploit majuscule de l'Italien. Après quelques accessits (2e du Giro en 2019, vainqueur de la pénultième étape du Tour à Val Thorens cette même année), Vincenzo Nibali a entamé une lente et inexorable régression sur les courses de trois semaines et les classiques. Dès lors incapable de peser sur ces courses, il dut se contenter d'une victoire, certes symbolique, sur son tour régional en octobre 2021.

De retour cet hiver dans la formation qui fut la sienne à son apogée, le chef de file de l'équipe Astana-Qazaqstan espère se distinguer en remportant un dernier succès sur les routes du Giro. Les occasions de briller ne manqueront pas pour Nibali. Et ce dès vendredi en Basilicate, avec une étape extrêmement escarpée (plus de 4000 mètres de dénivelé positif) vers Potenza. 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.