Rubrique
Actualités

Grand Prix de Grande-Bretagne : Le Grand Huit de Lewis Hamilton

Le clash

Devant plus de 140 000 spectateurs, Lewis Hamilton se venge sur Max Verstappen, mais le Néerlandais insiste au premier virage et garde la tête. Au virage 6, la lutte continue Verstappen plus malin reste devant la Mercedes. À l’approche de Copse, Hamilton se place à l’intérieur et touche la Red Bull, qui fonce dans le mur de pneu à plus de 300 km/h.

La RB16B de Verstappen est détruite, la Safety Car est sortie avant que le drapeau rouge soit brandi. Cet incident profite à Charles Leclerc qui prend la tête de course.

Malgré la violence du choc, le Néerlandais est conscient et va bien, mais va néanmoins devoir passer par la clinique du circuit pour un check-up.

Deuxième départ toujours aussi mouvementé

Le deuxième départ est tout aussi mouvementé que le premier, mais est plus sage. Bottas prend un très mauvais envol et se fait immédiatement doubler par la McLaren de Lando Norris. Devant le Britannique, Charles Leclerc parvient à prendre un bon départ et n’est pas inquiété par Lewis Hamilton, qui ne peut l’attaquer. Au virage 8, Sebastian Vettel retrouve ses vieux démons et part en tête-à-queue tout seul.

Quelques instants après le départ, la sanction tombe pour Lewis Hamilton. Le pilote Mercedes écope de 10 secondes de pénalité à infliger lors de son arrêt aux stands pour avoir été jugé responsable de la collision avec Verstappen.

Loin derrière Charles Leclerc et Lewis Hamilton, Sergio Perez, qui partait de la voie des stands double ses concurrents un par un.

Au 15ème tour, les tifosi retiennent leur souffle. À la radio, Charles Leclerc se plaint de coupures de son moteur. Immédiatement averti, Hamilton hausse son rythme et revient sur la Ferrari, mais ne parvient pas à le dépasser. Le Monégasque retrouve du poil de la bête et corrige le problème et reprend de l’avance.

Le 19ème tour marque le début de la salve des arrêts, lancée par Raikkonnen, suivi par Sergio Perez. Bien placé et avec un coup à jouer, les espoirs de podium s’envolent pour Lando Norris après un arrêt loupé (6 secondes), il se fait dépasser par Valtteri Bottas.

Quelques tours après Perez, Hamilton passe aux stands et exécute sa pénalité et ressort 5ème avec des pneus durs. Il parvient à prendre l’avantage sur Lando Norris quelques tours après pour le gain de la 3ème place (Sainz s’est arrêté aux stands entre temps).

Au 39ème tour, Perez repasse une nouvelle fois par les stands, il ne peut plus marquer de points. Une boucle plus tard, Mercedes demande à Bottas de laisser son chef de fil passer et s’exécute. Hamilton roule une seconde plus vite que tout le monde.

It's Hammertime

Le Britannique, qui est à la chasse d’une huitième victoire à domicile est déchaîné et ne laisse aucune chance au Monégasque. À 3 tours du terme, Hamilton est à la hauteur de la Ferrari #16, avant le virage de Copse. Le pilote Mercedes se glisse à l’intérieur et passe, Leclerc ne peut rien faire, Hamilton était trop fort.

Alors qu’il n’avait plus aucune chance de marquer des points, il est passé une troisième fois aux stands pour changer de pneu et de voler le point du meilleur tout à Lewis Hamilton.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.