Rubrique
Actualités

Grand Prix de Hongrie : Esteban Ocon pour une première

Catastrophe au départ

Quelques minutes avant le départ, la pluie tombe sur le Hungaroring et redouble d’intensité au moment du tour de formation. La pluie ne perturbe pas Hamilton qui réalise un excellent départ, Bottas quant à lui se noie et loupe son freinage au premier virage qui percute Norris et s’en va toucher les deux Red Bull.

L’accident oblige le Finlandais à abandonner, la faute à une suspension cassée. Sergio Perez doit aussi se retire de la course tout comme Stroll et Leclerc.

La direction de course déploie la Safety Car avant que le drapeau rouge soit brandi à cause des nombreux débris présents sur la piste.

Max Verstappen a quant à lui pu reprendre la piste, mais avec une monoplace très abimée. La McLaren de Norris a également subi d’importants dégâts. Les incidents profitent à Ocon, Vettel qui reprendront la course 2ème et 3ème. Les Williams sont passées entre les gouttes et se retrouvent 6ème et 8ème.

À 15 minutes de la reprise de la course, McLaren annonce le retrait de Lando Norris, à cause des dégâts trop importants sur sa monoplace. Le Britannique restait sur 15 arrivées consécutives dans les points.

Hamilton seul au monde sur la grille

Avant même le deuxième départ, tous les pilotes rentrent aux stands pour mettre des slicks sauf Hamilton qui reste en intermédiaire, il est le seul sur la grille de départ. Russell profite de ce grabuge pour remonter deuxième.

Alors qu’il allait prendre la tête de la course, Russell est au ralenti et tombe 7ème, ce nouveau rebondissement profite à Ocon qui prend la tête de ce GP après le passage au stand d’Hamilton. Vettel et Latifi suivent le Français.

Un sixième pilote doit abandonner lors du second départ. Mazepin a cassé sa suspension après un accrochage avec une Alfa Romeo lors du second départ dans les stands.

Après être retombé dernier, Hamilton est en difficulté en queue de peloton et tarde à dépasser Giovinazzi pour le gain de la 13ème place. 6 tours après avoir doublé l’Italien, Hamilton parvient à passer Schumacher, non sans peine.

Au 20ème tour, Hamilton effectue un second arrêt pour des gommes dures. Le Britannique est imité une boucle plus tard par Ricciardo et Verstappen. Le pilote Mercedes réalise l’undercut et double ses deux concurrents qui se sont arrêtés après lui.

Avec ses gommes fraîches, Hamilton dépasse plus facilement George Russell et Mick Schumacher et se replace 8ème au 25ème tour. 7 boucles plus tard, le Britannique réalise un dépassement magnifique, par l’extérieur au virage 4 sur Yuki Tsunoda.

La lutte stratégique pour la victoire

Au 37ème tour, Sebastian Vettel rentre aux stands pour des gommes dures, comme tous ses concurrents. L’Allemand est imité une boucle plus tard par Esteban Ocon, l’undercut ne fonctionne pas, le pilote Alpine reste devant le quadruple champion du monde.

En tête de la course, Ocon résiste comme il le peut face à un pilote expérimenté comme Sebastian Vettel, qui commet de nombreuses erreurs derrière le Français. L’écart entre les deux hommes est stabilisé aux alentours de la seconde, mais voient Sainz, Hamilton et Alonso revenir.

Au 48ème tour, Hamilton s’arrête un nouvelle fois pour des gommes mediums, pour tenter de faire une fin de Grand Prix en attaque totale pour essayer d’accrocher un podium. Avec ses nouveaux pneus, le Britannique est plus rapide de 3,5 secondes au tour et revient comme un boulet de canon sur les pilotes devant lui.

Avec ses pneus frais, Hamilton est revenu au contact de Fernando Alonso et tente de profiter de son avantage pneumatique pour prendre l’avantage sur l’Espagnol. C’est sans compter sur l’expérience du double champion du monde qui a retenu le Britannique pendant plus de 10 tours.

Quelques instants après avoir doublé l’Alpine #14, Hamilton s’attaque à Sainz et lui chipe sa troisième position très facilement. Débarrassé de la Ferrari, le Britannique accélère pour tenter de revenir sur Vettel, au rythme de 2 secondes par tours, mais cela ne suffit pas pour le rattraper.

En tête, Ocon a parfaitement géré sa course et résisté aux assauts de Vettel pour gagner sa première course en F1. 18 ans après la première victoire de son coéquipier, Ocon gagne également en Hongrie, avec son Alpine.
Loin derrière, les Williams marquent leurs premiers points de la saison, avec la 8ème et 9ème place.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.