Rubrique
Actualités

Grand Prix de Styrie : Première victoire en Moto GP pour Jorge Martin

Parti deuxième, Bagnaia réalise un très bon envol et jailli de la grille et profite du mauvais départ de Martin pour passer en tête. Marquez a gagné 4 places au premier virage et même une 5ème à la fin du premier tour sur Fabio Quartararo.

Le tour suivant, Mir se loupe au virage 4, Marquez passe et Quartararo en profite pour doubler « MM93 » qui l’oblige à s’écarter de la trajectoire et perd également une position face au pilote Suzuki.

Drapeau rouge au troisième tour, Pedrosa et Savadori se sont percutés, les deux motos sont en feu au virage 3. Le pilote Aprilia, qui a percuté la KTM reste au sol et est évacué sur une civière. Les conditions de piste ne sont pas idéales, de l’essence est rependue partout à la sortie de l’épingle.

La course est interrompue de longues minutes et est finalement relancée pour 27 boucles, avec les positions du premier départ. Il y a cependant une place vide sur la grille, celle de Lorenzo Savadori qui n’a pu reprendre sa position.

Nouveau départ mouvementé

Maverick Viñales est contraint de s’élancer de la voie des stands après avoir calé à l’entame du tour de formation. Sur le second départ, Quartararo pousse Marquez qui s’est en allé toucher Aleix Espargaro, une nouvelle fois, aucun des deux n’a chuté.

Miller a réalisé un très bon envol et a pris la tête de la course, devant Martin et Mir. Fabio Quartararo se classe 4ème. Johann Zarco est dans le groupe de tête, à la 5ème place et profite de la puissance de sa Ducati pour se rapprocher un peu plus de son compatriote.

Derrière le groupe de tête, Alex Marquez et Takaaki Nakagami reviennent petit à petit sur les Français et roulent dans les chronos des leaders. Cependant, les tricolores répondent et haussent leur rythme, Quartararo double Miller et Zarco se fait de plus en plus pressent sur l’Australien, mais ne parvient pas à trouver l’avantage. Devant eux Martin et Mir prennent le large et enchaînent les meilleurs tours.

À la mi-course, de nombreux pilotes ont reçu un avertissement pour avoir franchi les limites de la piste, mais Viñales, lui a quitté 5 fois la piste et est pénalisé d’un long lap. Quelques tours plus tard, Enea Bastianini est également sanctionné. Dans le même temps Miguel Oliveira est contraint à l’abandon pour problème mécanique, c’est un véritable week-end noir pour KTM qui évolue à domicile.

Alors qu’il forçait pour tenter de doubler Fabio Quartararo, Jack Miller chute au virage 7, il parvient néanmoins à reprendre la course, avant de rentrer aux stands pour jeter l’éponge.

En tête de la course, Jorge Martin a haussé son rythme et Joan Mir n’est pas en mesure de suivre l’Espagnol et se loupe même au 22ème tour, ce qui permet au pilote Ducati de prendre une marge d’une seconde sur son poursuivant.

En fin de course, Jorge Martin gère parfaitement son avance et accentue même l’écart avec la Suzuki qui le poursuit. Avec près de 2 secondes de marge, l’Espagnol ne se laisse pas déstabiliser par la pression et s’impose pour la première fois en Moto GP.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.