Rubrique
Actualités

Grand Prix d’Espagne : Oliveira remporte sa 3ème victoire en Moto GP

C’est devant 20 000 spectateurs réunis sur le circuit de Barcelona-Catalunya que les 21 motos se sont élancées.

Parti de la pole position, Fabio Quartararo réalise un excellent départ, cependant, Jack Miller et Miguel Oliveira prennent le meilleur sur le Français. Le début de Grand Prix n’est pas idéal pour les tricolores. En effet le #5 et le #20 perdent quelques places dans les premiers tours.

Au deuxième tour, le Portugais, sur sa KTM prend la tête de la course au dépend de Jack Miller. Marc Marquez, parti à la 13ème place réalise un excellent début de course, et se pointe à la 5ème position à l’entame du 6ème tour.

À la lutte avec Viñales et Aleix Espargaro, Marc Marquez laisse s’échapper les 4 pilotes devant lui. Malheureusement, l’octuple champion du monde chute au 8ème tour, dans le nouveau virage 10. Résultat cruel pour l’Espagnol qui avait l’occasion de réaliser une très bonne course.

À la mi-course, Fabio Quartararo, alors en 2ème position, réagit et reviens sur Miguel Oliveira qui a baissé son rythme. Le Français parvient à doubler la KTM du Portugais, avant de retomber la deuxième place 2 tours plus tard.

Au 16ème tour, Johann Zarco trouve un second souffle et parvient à passer Joan Mir et reviens au rythme d’une demi-seconde au tour sur les pilotes de tête.

Dans les derniers tours, Fabio Quartararo semble être en difficulté. Le Français se fait doubler par Johann Zarco dans la ligne droite, et commet une erreur au freinage du virage 1. Le leader du championnat du monde tire tout droit mais parvient à prendre l’échappatoire et reprend la course en 3ème position. Cependant, cette manœuvre coute une pénalité de 3 secondes au Niçois.

C’est une image jamais rencontrée auparavant. Fabio Quartararo semblait avoir un problème avec sa moto, mais c’est un problème de combinaison que le Français a rencontré. En effet, cette dernière s’est ouverte, « FB20 » perd même sa protection pectorale. Désormais à la lutte, poitrail au vent avec Jack Miller, Fabio défend héroïquement et résiste aux assauts de l’Australien jusqu’à la ligne d’arrivée.

Devant le pilote Yamaha, Johann Zarco fait le forcing pour revenir sur le Portugais. « JZ5 » donne tout ce qu’il a mais termine à la deuxième position à quelques dixièmes du pilote KTM.

Avec sa pénalité reçue, Fabio Quartararo termine à la 4ème place et conserve la tête du championnat du monde. Johann Zarco consolide sa 2ème position.

Le problème du virage 10

Redessiné durant l’hiver, le virage 10 a causé de nombreux problèmes aux pilotes. L’intégralité des concurrents se sont plaints, tout au long de son manque d’adhérence. En course, cette nouvelle courbe a continué de poser problème puisque pas moins de 3 pilotes ont chuté dans ce virage.

Dans un premier temps, Marc Marquez a perdu l’avant de sa moto, avant d’être imité par Aleix Espargaro et Valentino Rossi quelques boucles plus tard. Le nouveau revêtement ne semble pas avoir suffisamment de grip, mettant en difficulté les pilotes.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.