Rubrique
Actualités

Jean-Marc Lhermet quitte l’ASM Clermont Auvergne

Le rugby auvergnat voit l’un de ses grands hommes s’en aller. Ce lundi, Jean-Marc Lhermet a annoncé son départ du club de rugby de Clermont-Ferrand. Après 34 années passées au sein des jaunes et bleu, l’ASM et lui mettent fin à leur collaboration après un accord commun.

« Avec la saison 2021/2022 qui s’annonce, l’ASM souhaite se projeter dans un nouveau cycle et une nouvelle dynamique, et dans ce cadre, Jean-Marc et le club ont décidé, d'un commun accord, de mettre fin à leur collaboration. », indique le communiqué de l’ASM.

Jean-Marc Lhermet avait posé ses valises dans le Puy-de-Dôme en 1987, en tant que joueur. Le troisième ligne est très vite devenu l’une des pièces maîtresses de l’ASM et en était devenu le capitaine.

Il raccroche ses crampons au Stade de France, le 29 mai 1999. Ingénieur de formation, il s’implique au sein du service compétition de Michelin, avant de revenir, à la demande de René Fontés (ancien président de l’ASM), au poste de directeur sportif. Il occupera ce poste jusqu’en 2016, où il sera nommé directeur du développement.

Parallèlement à ses activités au sein de l’ASM, il devient le vice-président du club, en 2008, période durant laquelle Aurélien Rougerie et ses partenaires ramènent le premier Bouclier de Brennus à Clermont-Ferrand.

« Après 34 ans d’histoire commune et passionnelle avec l’ASM, nos chemins vont se séparer. Lorsque ce club m’a ouvert ses portes, en aout 87, j’étais très loin de m’imaginer que l’aventure durerait aussi longtemps et serait aussi belle. », a-t-il déclaré sur Twitter.

« J’ai eu la chance de participer à cette magnifique épopée qui a fait de l’ASM un des plus grands d’Europe. D’abord comme joueur et capitaine, puis Directeur Sportif grâce à René Fontés, pour qui j’ai une pensée particulière aujourd’hui, et enfin Directeur du Développement. »

« Je retiendrai de cette période la fabuleuse aventure humaine qu’elle a généré et les émotions incroyables partagées avec toute la ‘famille’ ASM. »

« Merci à tous ceux qui m’ont accompagné dans tous les moments forts ou faibles qui ont jalonné le parcours, que ce soit sur le terrain ou dans les tribunes. Porter et défendre le maillot Jaune et Bleu aura été un honneur. Même si je quitte le club, l’ASM ne me quittera jamais. », a-t-il conclu.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.