Rubrique
Brèves

La flamme olympique est arrivée sans spectateurs

D’habitude, l’arrivée de la flamme olympique se fait sous un concert de cris et un tonnerre d’applaudissements. Ce matin, la flamme olympique a été remise sans fanfare entre les mains de la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, qui se remet doucement de son burn-out. A Tokyo, les restrictions sanitaires interdisent tout spectateur dans les gradins. Ces Jeux sont les premiers à être organisés quasiment en huis clos, après la décision prise hier par le CIO et les des autorités japonaises d’interdire la présence de spectateurs dans les stades.

Ils auront lieu du 23 juillet au 8 août, alors que le Japon redoute une nouvelle vague de contaminations, du fait de l’avancée inquiétante du variant Delta. Si les autorités et le CIO ont toujours fait entendre leur résolution de maintenir les Jeux, la population doute encore, et beaucoup réclament une annulation pure et simple de la compétition. Plusieurs sportifs et équipes ont annoncé renoncer ces dernières semaines, du fait des contraintes sanitaires très strictes du Japon.

Maud Baheng Daizey

Tags
Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.