Rubrique
Actualités

Le triplé de Rudy Gobert

Et de trois ! Cette nuit le pivot des Utah Jazz a été récompensé pour la troisième fois du titre de meilleur défenseur de la NBA. Exemplaire sur le terrain, le Français a largement dominé ses concurrents directs Ben Simmons (Sixers) et Draymond Green (Warriors).

Le natif de Saint-Quentin continue de marquer la NBA par son passage, et est entré un peu plus dans l’histoire de la grande ligue cette nuit. Avec son troisième trophée de « Defensive Player of The Year », « Gobzilla » rejoint un certain Dwight Howard au nombre de titres défensifs décrochés. Le Français pourra tenter d’égaler Dikembe Mutombo et Ben Wallace, qui ont reçu 4 fois cette distinction en carrière.

Après une année sans récompense (que Giannis Antetokounmpo avait raflé), le pivot récupère son dû. Le Français a reçu un total de 464 points*, contre 287 pour Simmons et 76 pour Green.

Cette année, le triple meilleur défenseur de la NBA, a reçu, à son grand étonnement le trophée de la part de ses coéquipiers, venus le surprendre dans les vestiaires.

Gobert a ensuite partagé une photo sur Instagram, où il pose avec ses trois titres avec en description :

Je suis reconnaissant pour tout cela… Les sceptiques, les supporters, mais surtout, et c’est le plus important, mes coéquipiers et toutes les personnes formidables autour de moi qui me poussent à devenir meilleur chaque jour. On ne fait que commencer. 

Rudy Gobert, via Instagram

Une saison dantesque

La saison du frenchie est parfaite. Il a mené Utah vers la première place de la conférence ouest (avec 52 victoires pour 20 défaites). Gobert a également été nommé all-star cette année.

En saison régulière, le pivot a affolé les statistiques avec 14,3 points, 13,5 rebonds et 2,7 contres de moyenne par match, le tout en seulement 31 minutes. Le Français est également le leader du nombre de contres (190), de rebonds (960), de rebonds défensifs (720) et de pourcentage au tir (67,5%).

La moisson de titres pourrait bel et bien continuer. Rudy Gobert est actuellement engagé avec sa franchise, les Utah Jazz en demi-finales de la conférence ouest face au Clippers. Le Français pourrait amener son équipe vers la finale NBA, et décrocher leur premier titre, qu’ils ont vu de prêt sans pour autant le toucher en 1997 et 1998. Le pivot prendra ensuite la direction de Tokyo pour jouer les Jeux Olympiques avec les bleus.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.