Rubrique
Actualités

Les organisateurs du Tour de France retirent leur plainte contre la femme à la pancarte

Ce jeudi, le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme a révélé que la plainte contre la femme à la pancarte a été retirée. « Nous retirons notre plainte. Cette histoire prend des proportions folles, insensées », a-t-il déclaré. Cependant, il ne regrette pas que les organisateurs aient porté plainte, mais l’emballement médiatique que cette affaire a engendré.

Samedi dernier, la femme s’était affichée avec une pancarte lors de la première étape de la Grande Boucle. Trop avancée sur la route, son action avait engendré une chute collective du peloton et avait forcé un coureur à jeter l’éponge.

Après avoir lancé un avis de recherche, la spectatrice a été interpellée hier, avant d’être placée en garde à vue à Landerneau (Finistère). Une enquête pour « blessures involontaires avec incapacité n’excédant pas trois mois par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence. », avait été ouverte.

« Quand on vient au bord des routes du Tour de France, c'est pour la fête, c'est pour l'enthousiasme, c'est pour en profiter. Mais si on est en groupe, on est tous du même côté de la route, on tient les enfants par la main, on ne vient pas avec ses animaux domestiques, on ne traverse pas n'importe comment, et surtout on respecte les coureurs. Ce sont eux qui méritent la télévision, pas les gens qui sont autour. », rappelle Christian Prudhomme.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.